Attentat en Tunisie : un nouveau coup dur pour le tourisme

  • A
  • A
Attentat en Tunisie : un nouveau coup dur pour le tourisme
Des touristes quittent la Tunisie@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Les voyagistes reconnaissent que les clients se posent des questions avant de confirmer leur voyage en Tunisie.

Scène inhabituelle, dans la nuit de vendredi à samedi : des centaines de touristes se sont précipités à l'aéroport international qui se trouve près de Sousse. La Tunisie a encore été touchée par un dramatique attentat, vendredi. Un homme a ouvert le feu dans un hôtel de la station balnéaire de Sousse, à coté de Monastir, et le bilan est très lourd : 37 morts et 36 blessés. Un évènement tragique qui va encore compliqué un peu plus la saison touristique. Le cap des six millions de visiteurs étrangers atteint l'an dernier a très peu de chances d'être franchi cette année.

Des réservations (déjà) à la baisse. Depuis les printemps arabes, le secteur est en pleine crise. Cela c'était encore un peu plus compliqué après l'attentat du musée du Bardo, il y a deux mois. A titre d'exemple : entre novembre et avril, les réservations depuis la France ont baissé de 27%. Et ça ne s'annonçait pas très bien pour cet été.

"On a eu beaucoup d'appels pour des questions, voire des annulations". Au 31 mai, les réservations étaient déjà en baisse de près de 40%, selon les voyagistes français. Mais, après une large campagne de communication et avec des offres très bon marché, la Tunisie comptait sur les départs de dernière minute pour limiter la casse. Avec ce nouvel attentat, tout le secteur qui va être impacté. Les spécialistes du tourisme le reconnaissaient vendredi : ça ne va pas être facile de vendre la destination Tunisie dans les jours à venir…. "On a eu beaucoup d'appels pour des questions, voire des annulations", confie l’un d’entre eux. Un vrai coup dur pour toute l'économie d’un pays pour qui le tourisme représente pas moins de 7% du PIB.