Arménie : le Premier ministre Nikol Pachinian démissionne

  • A
  • A
Arménie : le Premier ministre Nikol Pachinian démissionne
Nikol Pachinian avait été élu après plusieurs semaines de protestation populaire. @ Sergei GAPON / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre, qui ne contrôle pas le Parlement, a annoncé cette décision afin de convoquer des élections législatives anticipées. 

Le Premier ministre arménien réformateur Nikol Pachinian a annoncé mardi sa démission à la télévision, une décision destinée à convoquer des élections législatives anticipées qu'il souhaite organiser avant la fin de l'année. "Mon cher et fier peuple, aujourd'hui, j'ai remis ma démission", a déclaré Nikol Pachinian, promettant de "garantir la libre expression de la volonté du peuple lors d'élections législatives anticipées".

Nikol Pachinian est arrivé au pouvoir en mai après avoir mené pendant plusieurs semaines des manifestations massives antigouvernementales, mais il ne contrôle pas le Parlement, encore largement acquis au Parti républicain de l'ex-président Serge Sarkissian, raison pour laquelle il souhaite organiser des élection anticipées.

Le Parlement a deux semaines pour élire un nouveau Premier ministre. Après cette démission, le Parlement arménien a deux semaines pour élire un nouveau Premier ministre, selon la constitution. S'il échoue à deux reprises, le parlement est dissous et des élections anticipées sont automatiquement convoquées. Les prochaines élections législatives sont pour l'instant prévues en 2022.