Arménie : l'ancien président Serge Sarkissian élu Premier ministre par le Parlement

  • A
  • A
Arménie : l'ancien président Serge Sarkissian élu Premier ministre par le Parlement
Désormais, le poste de Premier ministre, occupé par l'ex-président Serge Sarkissian, est doté de pouvoirs renforcés.@ AFP
Partagez sur :

Serge Sarkissian, qui a achevé en mars son second mandat présidentiel, revient ainsi à la tête du pays où le président exerce désormais des fonctions largement protocolaires.

L'ex-président arménien Serge Sarkissian a été élu mardi Premier ministre par le Parlement du pays, malgré des protestations secouant depuis plusieurs jours Erevan, la capitale de cette ancienne république soviétique du Caucase du Sud. Sa candidature, proposée par le Parti républicain au pouvoir, a été soutenue par 77 députés, alors que 17 députés ont voté contre. "Pour vivre dans une Arménie prospère, dans un pays où la loi règne, il faut que les volcans dormants ne soient pas en éruption. Et les volcans ne sont pas en éruption si on ne les incite pas à le faire", a déclaré Serge Sarkissian devant les députés avant le vote.

Des pouvoirs renforcés. L'ancien chef d'État, qui a achevé en mars son second et dernier mandat présidentiel, revient ainsi à la tête du pays où le président exerce désormais des fonctions largement protocolaires, le Premier ministre étant doté de pouvoirs renforcés.

10.000 personnes manifestent contre Sarkissian. Au moins 10.000 personnes manifestaient mardi soir à Erevan contre Serge Sarkissian, d'après l'AFP. Réunis sur la place de la République, en plein centre-ville, à l'appel du leader de l'opposition et député Nikol Pachinian, les manifestants ont dénoncé le maintien au pouvoir de Serge Sarkissian. Les protestations contre ce dernier secouent Erevan depuis cinq jours consécutifs, les manifestants dénonçant ce qu'ils considèrent comme une tentative de rester au pouvoir "éternellement".