Arabie : une candidate élue à La Mecque aux premières élections ouvertes aux femmes

  • A
  • A
Arabie : une candidate élue à La Mecque aux premières élections ouvertes aux femmes
@ AFP
Partagez sur :

Salma bent Hizab al-Oteibi a été élue pour siéger au conseil municipal de Madrakah, localité de la région de La Mecque, premier lieu saint de l'islam.

Une Saoudienne a été élue dans la région de La Mecque (ouest) aux premières élections ouvertes aux femmes, électrices et candidates, dans le royaume ultra-conservateur d'Arabie saoudite.

Élue dans la région de La Mecque. Salma bent Hizab al-Oteibi a été élue pour siéger au conseil municipal de Madrakah, localité de la région de La Mecque, premier lieu saint de l'islam, a précisé le président de la Commission électorale Oussama al-Bar, en annonçant les premiers résultats du scrutin municipal. Interdiction de conduire, interdiction de travailler, interdiction de se marier sans l'accord d'un garant... royaume ultra-conservateur avec les femmes, l'Arabie saoudite était le dernier pays au monde à dénier à ses citoyennes le droit de vote. 

Un royaume ultra-conservateur. Elles sont à peine 900 saoudiennes à avoir osé postuler sur 7.000 candidats. Leurs campagnes électorales se sont apparentées à de véritables parcours de combattant. Elles ont du recourir à des porte-paroles masculins pour s'adresser à des hommes lors de réunions publiques, parce que la loi chariatique interdit la mixité dans les lieux publics. Elles ont du aussi se heurter aux conservateurs qui ont lancé de véritables campagnes de dénigrement sur les réseaux sociaux.