Antiterrorisme : trois hommes arrêtés à Madrid avant la Worldpride

  • A
  • A
Antiterrorisme : trois hommes arrêtés à Madrid avant la Worldpride
L'Espagne est placée depuis deux ans en état d'alerte antiterroriste de niveau 4, sur 5.@ AFP
Partagez sur :

Ces arrestations ont lieu avant le lancement, vendredi, de la Worldpride, le plus grand événement mondial de revendication des droits des lesbiennes, gays, bi et trans.

Le ministère espagnol de l'Intérieur a annoncé l'arrestation mercredi à Madrid de trois Marocains, dont un membre présumé de l'organisation Etat islamique (EI) qui étudiait des manuels pour apprentis terroristes et au profil jugé "extrêmement dangereux". Ces arrestations ont lieu avant le lancement, vendredi, de la Worldpride, le plus grand événement mondial de revendication des droits des lesbiennes, gays, bi et trans (LGBT), pour laquelle Madrid se prépare à accueillir deux millions de visiteurs jusqu'au 2 juillet.

Un arsenal idéologique et électronique. Selon le communiqué du ministère de l'Intérieur, les trois Marocains âgés de 32, 33 et 38 ans, habitaient ensemble dans le quartier de las Delicias, dans le sud de la capitale espagnole. Le principal suspect, "dans un état avancé de radicalisation" selon le ministère, avait "réuni un important 'arsenal' idéologique et électronique, composé de nombreux manuels spécifiques au terrorisme djihadiste, dont le Manuel pour le terroriste kamikaze ou le Manuel pour le djihad électronique".

"Il présentait un profil extrêmement dangereux, proche de celui des terroristes récemment impliqués dans les attentats au Royaume-Uni ou en France, et était considéré comme une claire menace pour la sécurité de notre pays", assure le ministère en précisant qu'il aurait aussi tenté d'embrigader des proches.

69 personnes arrêtées en 2016. L'Espagne est placée depuis deux ans en état d'alerte antiterroriste de niveau 4, sur 5. En 2016, 69 personnes ont été arrêtées dans le cadre de la lutte contre le terrorisme islamiste, et plus de 35 depuis le début de 2017, selon un bilan du ministère publié sur son site le 2 juin.