Allemagne : une voiture fonce sur des passants, tuant une personne et en blessant deux autres

  • A
  • A
Allemagne : une voiture fonce sur des passants, tuant une personne et en blessant deux autres
Un homme a foncé sur des piétons samedi à Heidelberg.@ R. PRIEBE / DPA / AFP
Partagez sur :

Une voiture a foncé sur des passants en Allemagne samedi, faisant un mort et deux blessés. Le conducteur a été neutralisé par la police.

Un homme au volant d'une voiture a foncé sur des passants samedi après-midi, devant une boulangerie, à Heidelberg, dans le sud-ouest de l'Allemagne. Une personne est décédée et deux autres ont été blessées, a indiqué la police allemande. "Un homme fonce sur un groupe de personnes, trois personnes blessées, le suspect arrêté et blessé par balle", avait dans un premier temps fait savoir la police de Mannheim, la ville voisine, sur son compte twitter, sans dire s'il s'agissait d'un acte intentionnel ou d'un accident. Mais il n'y a aucune raison pour l'heure de penser qu'il s'agisse d'une attaque terroriste, selon la police.



Une personne succombe à ses blessures. Toutefois, une des trois personnes blessées est décédée samedi soir. Il s'agit d'un Allemand âgé de 73 ans, a indiqué la police. Les deux autres victimes sont un Autrichien de 32 ans et une femme de 29 ans originaire de Bosnie. Elles ont été soignées à l'hôpital mais ont pu quitter l'établissement.

Il sort de la voiture avec un couteau. Après avoir foncé dans la foule, "le suspect est sorti du véhicule et s'est éloigné à pied, armé d'un couteau", ont par ailleurs expliqué dans un communiqué les services de police. Alerté par des témoins, une patrouille a pu localiser l'individu, aux abords d'une piscine voisine. Lors de l'interpellation les "fonctionnaires ont fait usage de leurs armes à feu" : le suspect a été grièvement blessé et arrêté par des policiers. Il a été hospitalisé à la clinique d'Heidelberg, où il a été opéré.

Des problèmes psychologiques ? Des médias allemands ainsi que la BBC ont rapporté que la piste d'une attaque islamiste n'était pas privilégiée, en citant un porte-parole de la police. "Il n'y a aucune indication d'antécédents terroristes", a par ailleurs déclaré un porte-parole de la police, David Faulhaber, qui a ajouté ne pas être en mesure de se prononcer sur le possible mobile du suspect. Selon le quotidien allemand Bild, l'homme souffrait de troubles psychiatriques. Les autorités n'ont elles donné aucune indication à ce sujet. 

Selon le journal Rhein-Neckar-Zeitung, qui cite la police locale, il s'agit d'un jeune Allemand de 25 ans qui n'est pour le moment pas en état d'être interrogé. Il se serait arrêté à un feu rouge et aurait redémarré à vive allure lorsque le signal est passé au vert, percutant un groupe de passants avant de terminer sa course dans un pylône, ajoute le journal.



Les autorités allemandes sont sur le qui-vive en raison de la menace djihadiste pesant sur l'Allemagne, particulièrement depuis l'attentat au camion-bélier en décembre à Berlin, qui a fait 12 morts, et revendiqué par le groupe Etat islamique.