Alerte à la bombe : "Une hôtesse de l’air m’a dit qu’elle avait vu le minuteur derrière le miroir des toilettes"

  • A
  • A
Alerte à la bombe : "Une hôtesse de l’air m’a dit qu’elle avait vu le minuteur derrière le miroir des toilettes"
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Selon les autorités kenyanes, il n’y aurait pas de traces d’explosifs  dans le dispositif retrouvé.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Un colis suspect a été découvert en plein vol à bord des toilettes d'un avion Air France. L'appareil en provenance de l'île Maurice et qui devait rallier Paris a atterri d'urgence dans la nuit de samedi à dimanche, à Mombasa, au Kenya, avec à son bord 459 passagers et 14 membres d'équipage. Europe 1 a pu recueillir le témoignage d'une passagère qui donne des détails très concrets.

"C’était vraiment une alerte à la bombe". "Une fois dans l’aéroport, la panique a commencé car on ne savait pas trop ce qui s’était passé, on ne comprenait pas. On a entendu des détails comme : minuteur, tic tac, toilettes… Quelqu’un avait entendu le tic tac et c’est ce qui a alerté le personnel de bord. Apparemment, ils ont trouvé quelque chose derrière un miroir et ce n’était pas un défaut de l’appareil. C’était vraiment une alerte à la bombe", a raconté Juliette*, qui a encore quelques détails à fournir, qu’Europe 1 n’est, pour l’heure, pas en mesure de confirmer : "Vers 6 heures du matin, on a commencé à avoir des nouvelles par le personnel naviguant. Une hôtesse de l’air m’a dit qu’elle avait vu le minuteur derrière le miroir des toilettes et qu’il n’y avait plus de doutes possibles : il s’agissait d’une menace de bombe."

Néanmoins, selon les autorités kényanes, il n’y aurait pas de traces d’explosifs dans le dispositif retrouvé. Il s’agirait d’une "intimidation". 

* Le prénom a été modifié à sa demande

>> Ecoutez en intégralité le témoignage de cette passagère :