A Berlin, les touristes auront plus de mal à louer un appartement sur Airbnb

  • A
  • A
A Berlin, les touristes auront plus de mal à louer un appartement sur Airbnb
@ AFP
Partagez sur :

A partir du 1er mai, vous risquez d'avoir plus de difficulté à trouver un logement Airbnb à Berlin. La municipalité a décidé de sévir contre les propriétaires de biens locatifs, qui privent les locaux de logements.

Le tourisme marche fort à Berlin, et les voyageurs ont pris l'habitude de passer par Airbnb pour trouver un appartement où passer leurs vacances. Mais la capitale allemande a décidé d'y mettre un coup d'arrêt. 

Des appartements pour les touristes, pas pour les Berlinois. Sur les 24.000 logements loués aux touristes, 16.000 le sont via la plateforme Airbnb, rappelle RFI. Un problème pour la municipalité berlinoise qui y voit un frein à la location d'appartements pour les habitants. Car louer son appartement aux touristes est bien plus rentable pour les propriétaires. Nombre d'entre eux ont d'ailleurs choisi de privilégier ce public aux locataires de longue durée. Berlin a donc décidé de sévir. A partir du 1er mai 2016, "seule la location d’une pièce dans un appartement occupé restera possible", a récemment déclaré le secrétaire d’Etat au Logement de Berlin.

Jusqu'à 100.000 euros d'amende. La location restera possible, à condition que le propriétaire fasse une demande officielle d'autorisation auprès de la mairie. Et pour s'assurer que les loueurs s'acquittent légalement de leurs impôts, Berlin va imposer à Airbnb de lui transmettre leurs coordonnées. En cas de fraude, ils devront payer une amende record pouvant atteindre 100.000 euros. Et pour dissuader complètement les propriétaires loueurs, Berlin a mis en place un formulaire sur son site web où les voisins peuvent tout bonnement... les dénoncer.