Une Française de 22 ans PDG d'Adecco... pour un mois

  • A
  • A
Une Française de 22 ans PDG d'Adecco... pour un mois
Camille Clément, 22 ans, va seconder le PDG d'Adecco pendant un mois.@ Adecco
Partagez sur :

Camille Clément a remporté un concours organisé par Adecco. A 22 ans, l'étudiante française accompagnera le président du groupe dans ses déplacements pendant un mois.

Elle n'est pas encore sur le marché de l'emploi mais Camille Clément va connaître une expérience inaccessible pour la plupart des jeunes femmes de 22 ans. Cette étudiante en master de commerce à l'EM Lyon a en effet remporté le concours "CEO for a month" organisé par Adecco, le leader mondial de l'emploi temporaire. Pendant un mois, elle suivra les déplacements et observera les moindres faits et gestes d'Alain Dehaze, le PDG de la société suisse, présente dans plus de soixante pays.

5 finalistes sur 54 000 candidats. D'origine vietnamienne par sa mère, Camille découvrira d'importants moments de la vie d'un PDG : "participation à des comités stratégiques, rencontre avec des décideurs du monde économique, présence lors d’événements de dimension internationale", précise un communiqué d'Adecco. Un privilège convoité par 54.000 jeunes hommes et femmes du monde entier. Seuls cinq d'entre eux ont été retenus pour la finale, qui s'est déroulée vendredi à Tokyo. Ils devaient présenter une solution à "la problématique d’un leader de la robotique s’apprêtant à mettre sur le marché 500.000 robots menaçant des emplois", a expliqué Camille au journal Le Monde.

Si Camille l'a emporté, c'est peut-être parce qu'elle avait un léger avantage sur les autres candidats. Car la jeune étudiante a déjà eu un aperçu de la vie de patron. En juin, elle avait épaulé le dirigeant d'Adecco France, Christophe Catoir, après avoir remporté un autre concours du groupe nommé "1job2boss". Cette fois, Camille monte en grade et, cerise sur le gâteau, elle touchera 15.000 euros.

Recruter 5000 jeunes par an. Pour Alain Dehaze, ce concours créé en 2011 est l'occasion de s'entourer de jeunes qui lui offrent un point de vue différent sur Adecco et sur les attentes des nouvelles générations en terme d'emplois et de technologies. De plus, au-delà du gagnant, il permet aux candidats de faire valoir leur profil auprès du groupe. Selon le PDG, 5.000 jeunes seraient recrutés à chaque édition au sein d'Adecco ou chez des clients du groupe.