Singapour : licencié pour une diatribe au sujet de Pokémon Go

  • A
  • A
Singapour : licencié pour une diatribe au sujet de Pokémon Go
@ Capture d'écran Twitter.
Partagez sur :

Un Australien, travaillant à Singapour, a été récemment licencié car il a critiqué ce "p... de pays" où on ne trouve pas le jeu Pokemon Go.

Un Australien travaillant à Singapour a été licencié par sa société à la suite d'une diatribe sur les réseaux sociaux contre l'absence dans l'archipel d'Asie du Sud-Est de Pokémon Go, jeu vidéo pour smartphones utilisant la géolocalisation et la réalité augmentée.

"P... de pays". Embauché depuis une semaine comme consultant par le site internet d'immobilier 99.co, Sonny Truyen s'était plaint sur son compte Facebook de ne pas trouver dans ce "p... de pays" ce jeu vidéo très populaire. Ses commentaires ont provoqué de vives réactions à Singapour, où nombre d'étrangers ont déjà perdu leur emploi pour avoir publié sur les réseaux sociaux des commentaires jugés désobligeants par des habitants de l'archipel.

Les excuses de l'employeur... Le patron du site, Darius Cheung, qui a licencié Sonny Truyen et s'est excusé pour le comportement de l'Australien, a appelé ses compatriotes singapouriens dans un blog à cesser de répandre des "messages de haine et de division", à la suite de l'incident.

... et d'employé. L'Australien a désactivé ses comptes sur les réseaux sociaux et s'est excusé sur le site d'actualité et blog d'information Mashable. "C'était un sale coup de ma part et une grande erreur de jugement que d'étiqueter de façon négative tout un pays au sujet de Pokémon. C'était vraiment très mal de ma part de rager de cette manière", a-t-il écrit.