Pyrénées-Atlantiques : un agriculteur doit indemniser ses voleurs

  • A
  • A
Pyrénées-Atlantiques : un agriculteur doit indemniser ses voleurs
L'agriculteur a utilisé une pelleteuse pour se défendre.@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

L'agriculteur avait utilisé une pelleteuse pour se défendre contre un couple de voleurs. Des "moyens disproportionnés", a estimé la justice. 

Un agriculteur a été condamné mercredi au civil par le tribunal de Pau à payer 2.400 euros de dommages et intérêts à... ses voleurs, pour avoir, en juillet dernier, réduit à l'état d'épave leur fourgon, a-t-on appris auprès du Parquet de Pau.

"Moyens disproportionnés". "Eu égard aux moyens disproportionnés qu'il a utilisés pour se défendre, le tribunal l'a condamné au civil à payer 2.400 euros de dommages et intérêts", a indiqué le parquet de Pau, confirmant une information parue dans la presse régionale. L'agriculteur, en juillet dernier, surprenant un couple lui volant du matériel d'irrigation sur son exploitation à Labastide-Cézéracq, dans les Pyrénées-Atlantiques, avait utilisé sa pelleteuse à godets et foncé sur le fourgon de ses voleurs, le réduisant à néant. Il avait justifié son geste par une exaspération provoquée par des vols à répétition.

449 euros de préjudice. Le couple de voleurs a été condamné mercredi à verser solidairement à l'agriculteur 449,39 euros pour le préjudice matériel. Le 2 décembre, le tribunal correctionnel de Pau avait condamné le voleur, âgé de 30 ans, à trois mois de prison ferme, et sa compagne, âgée de 28 ans, à 70 heures de travaux d'intérêt général. L'agriculteur avait, pour sa part, été condamné à 3.000 euros d'amende avec sursis.