Nouvelle-Zélande : un ministre reçoit un godemichet en pleine interview

  • A
  • A
Partagez sur :

Voilà une mésaventure qui pourrait vous faire rire ! Le ministre néo-zélandais du développement économique s'est vu jeter au visage un godemichet en pleine interview. Une aventure qu'il prend avec le sourire. 

Voilà de quoi relativiser si votre samedi commence mal. Vous le savez, certains politiques sont parfois malmenés pendant des manifestations ou des interviews. Mais ce qui est arrivé au ministre du développement économique en Nouvelle-Zélande, est pour le moins inédit. Steven Joyce a reçu un godemichet en pleine tête, vendredi, alors qu'il donnait une interview pour une chaîne de télévision de son pays.

"Pour le viol de notre souveraineté". Dans la vidéo, on peut voir que c'est une femme qui jette ce godemichet. Une manière de se faire remarquer pour celle qui protestait contre le traité transpacifique, signé par 12 pays, dont la Nouvelle-Zélande, jeudi. "Ça, c'est pour le viol de notre souveraineté !", a crié Josie Butler, une infirmière qui a été identifiée par les médias locaux, comme le rapporte le Huffington Post britannique.

Une agression prise avec le sourire. Face à cette agression pour le moins insolite, Steven Joyce n'a pas perdu son sens de l'humour. Le ministre néo-zélandais s'en est même amusé par la suite, "Nous avons trouvé ça plutôt drôle au final. De nouvelles expériences politiques tous les jours! C'est le privilège de servir son pays".