Les chèvres interdites dans le centre ville de Brest

  • A
  • A
Les chèvres interdites dans le centre ville de Brest
Une chèvre lors du Salon de l'Agriculture à Paris en mars 2010@ AFP/JACQUES DEMARTHON
Partagez sur :

Arrivés à Brest il y a trois mois, Bibi le bouc et Mimi la chèvre ne pourront plus se balader dans le centre-ville après un arrêté municipal. 

Adieu veau, vache et cochon. Ou plutôt chèvre. Le maire de Brest a signé un arrêté municipal pour interdire la présence de chèvres dans le centre-ville, rapporte Ouest-France le 8 mai. La mesure vise tout particulièrement Bibi le bouc et Mimi la chèvre, deux animaux de basse-cour qui ont fait leur apparition dans la ville bretonne en février 2015.

Des crottes et des plantes. Un ancien chauffeur de bus de Lyon, surnommé Tintin, a entamé un tour de France avec ses animaux : deux chèvres et un coq, qui a malheureusement péri sous les roues du tram brestois, rapporte le quotidien régional. Depuis, il balade Bibi et Mimi dans les rues de la ville, au grand dam de certains habitants qui se sont plaints au maire.

Les commerçants des quartiers n'apprécient pas les déjections de deux bêtes, qui se font un plaisir également un plaisir de grignoter les plantes dans les bacs à fleurs de la ville.

François Cuillandre, maire de la ville, a donc signé un arrêté pour empêcher Tintin de ramener ses chèvres sur les trottoirs de Brest, mettant en avant "l'inadaptation des matériels, des installations et agencements utilisés sur les espaces publics, [...] susceptibles d'être une cause de souffrance, de blessures ou d'accidents pour les deux animaux".