La Suisse prend de l'eau en France pour sauver ses vaches

  • A
  • A
La Suisse prend de l'eau en France pour sauver ses vaches
Des vaches en Suisse. @ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

Devant la polémique, la Suisse se défend. Elle aurait reçu l'accord des forces aériennes françaises.

Un ballet d'hélicoptères et le Jura voit rouge. Jeudi, des appareils de l'armée suisse sont venus pomper de l'eau dans le lac des Rousses, en Franche-Comté, sans en prévenir les autorités, rapporte Le Progrès. La Préfecture du Jura est d'autant plus mécontente qu'elle avait pris récemment un arrêté de restriction d'eau. Du côté de la Suisse, des records de chaleur ont provoqué des pénuries d'eau dans la vallée de Joux où les vaches n'ont plus de réserves.

La mairie des Rousses très étonnée. Les baigneurs du lac des Rousses ont reçu une visite surprenante, jeudi. À plusieurs reprises, des hélicoptères de l'armée suisse sont venus se ravitailler en eau, sans que la mairie locale, propriétaire du point d'eau, en soit prévenue.

Bernard Mamet, l'édile, a rapporté au micro d'Europe 1 la frayeur éprouvée par un pêcheur du lac : "les mouvements des pales de l'hélicoptère a provoqué un certain déplacement d'air et il a été assez affolé". Ces ravitaillements ont fait bien sûr se poser "des questions" à la mairie. La gendarmerie, qui a mené une enquête, a fait remonter l'information à la préfecture du Jura.

Des records de canicule en Suisse. Cet été, la Suisse connaît des records de chaleur. Le 7 juillet dernier, par exemple, le thermomètre est monté jusqu'à 39,7 degrés à Genève, la plus haute valeur jamais vue au nord des Alpes dans ce pays. Par conséquent, depuis le 20 juillet, l'armée suisse a été appelée à la rescousse afin d'alimenter des points d'eau arrivés à leur limite dans plusieurs pâturages alpins. Plusieurs points d'eau ont été installés dès mardi dernier, alimentés par hélicoptère avec de l'eau provenant des lacs de Neuchâtel et de Joux, pour approvisionner le bétail du Jura vaudois.

L'accord des forces aériennes françaises ? Pour les autorités suisses, le ravitaillement dans un lac français n'est pas un vol mais juste un malentendu. Le site d'information Le Matin confirme que des pilotes suisses ont bien effectué plusieurs rotations du côté de la Franche-Comté. "Mais il y a eu une démarche administrative auprès des forces aériennes françaises et nous avons reçu leur accord", explique Denis Froidevaux, chef de l'Etat-Major vaudois de conduite. L'armée suisse, contactée par la préfecture du Jura, a de suite stoppé son ravitaillement en France : "nous avons compris qu'il y avait eu un problème de communication et nous avons immédiatement interrompu nos rotations". La Suisse attend désormais des clarifications d'ordre administratives afin, peut-être, de reprendre ses rotations du côté de la France.