États-Unis : l'aéroport de San Francisco a recruté un cochon pour rassurer ses voyageurs

  • A
  • A
États-Unis : l'aéroport de San Francisco a recruté un cochon pour rassurer ses voyageurs
Le cochon LiLou a pris ses fonctions le 5 décembre dernier@ instagram @lilou_sfpig
Partagez sur :

Pour mieux détendre les passagers angoissés par leur vol, l'aéroport de San Francisco a engagé un nouvel employé plutôt insolite.

Elle s'appelle LiLou et vous la croiserez peut-être lors de votre prochain passage à l'aéroport de San Francisco. La particularité de cette nouvelle employée dévouée au confort des voyageurs ? C'est une truie. L'aéroport a annoncé ses débuts sur son compte Twitter, le 5 décembre dernier. 

Un animal à câliner. La truie fait partie d'une équipe de 300 animaux du nom de Wag brigade" créée il y a trois ans pour calmer les passagers angoissés à l'idée de prendre l'avion. Dans le cadre de la thérapie assistée par animal pour laquelle elle a été entraînée, la truie a pour mission de s'asseoir près des passagers et de se laisser caresser pour qu'ils se détendent avant leur vol. Avec sa veste bleue sur laquelle on peut lire "pet me" ("câline-moi" en français), sa jupe et sa casquette de commandant de bord, elle ne passe pas inaperçue. 



Un succès immédiat. "C'est merveilleux de constater la surprise et le plaisir que LiLou procure aux gens pendant les visites thérapeuthiques", a expliqué une responsable du programme à la chaîne américaine CNN. Pourtant les critères pour entrer dans l'équipe sont stricts. "Les animaux doivent être désireux d'approcher les gens et accepter d'être manipulés indépendamment de l'âge, du sexe, de la race, de la taille, de l'équipement de mobilité et de l'habillement de la personne", explique-t-on. 

Un cochon dans l'aéroport une fois par mois. LiLou serait le seul cochon à répondre à tous ces critères dans tout le pays. La truie devrait intervenir à San Francisco une fois par mois.