Après 17 ans d'infertilité, une femme accouche de sextuplés

  • A
  • A
Après 17 ans d'infertilité, une femme accouche de sextuplés
Des sextuplés étaient déjà nés auparavant. Ceux ici photographiés avaient vu le jour au Mexique, en 2005. @ ALEJANDRO ACOSTA / AFP
Partagez sur :

Une femme originaire du Nigeria qui essayait de tomber enceinte depuis 17 ans a finalement donné la vie à six bébés le 11 mai dernier.

Cela faisait 17 ans qu'Ajibola et Abedoye Taiwo, un couple originaire du Nigéria, essayaient de procréer. 17 ans durant lesquels les Taiwo ne se sont pas découragés. A force de patience, ils ont finalement réussi à fonder une famille, et pas des plus petites.

Le 11 mai dernier, grâce aux équipes de l'Hôpital des enfants de Richmond, aux Etats-Unis, Ajibola et Abedoye Taiwo ont accueilli trois garçons et trois filles en bonne santé. 

Un accouchement un peu particulier. Ajibola Taiwo a appris en novembre dernier qu'elle attendait quatre bébés. Selon le Washington Post, le couple était déjà "fou de joie". Ce n'est que près de deux mois plus tard, au cours d'un rendez-vous au centre médical VCU (Virginia Commonwealth University), que les Taiwo ont appris qu'ils auraient finalement six nourrissons. 

Afin que les bébés voient le jour en toute sécurité, les équipes de l'hôpital de Richmond, situé en Virginie, ont préparé l'accouchement et le suivi postnatal pendant des mois. Assistantes sociales, cardiologues, experts en nutrition et en médecine néonatale, spécialistes de l'accouchement... Tous ont travaillé main dans la main. 

Lors de l'accouchement, pas moins de 40 médecins et aides-soignants étaient présents en salle de travail. D'après Click Orlando, le site d'informations de la chaîne WKMG News 6, Ajibola Taiwo a accouché par césarienne. Susan Lanni, spécialiste de la maternité et du fœtus au centre médical VCU, a confié au site que l'équipe avait notamment pensé "la gestion prénatale et la planification de l'accouchement, ainsi que des exercices de pré-accouchement et de réanimation." 

24 cas sur... 4 millions. Les sextuplés pesaient moins d'un kilo au moment de leur naissance. En France, on considère que la durée "normale" d'une grossesse est de 39 semaines. Les bébés, nés au terme d'une grossesse de 30 semaines, sont ainsi considérés comme des "grands prématurés" selon la classification de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). 

Ce qui reste le plus étonnant avec l'accouchement d'Ajibola Taiwo est sans aucun doute le fait qu'elle ait donné vie à six nourrissons. D'après les données des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention), sur les 4 millions de naissances recensées aux Etats-Unis en 2015, seules 24 concernaient des grossesses multiples à cinq enfants ou plus.

Un cas certes rare, mais pas exceptionnel

Selon Stéphane Bounan, gynécologue-obstétricien et chef de service au Centre Hospitalier de Saint-Denis, il n'est pas rare que des patientes atteintes d'une infertilité non-expliquée finissent par tomber enceinte. Pour ce médecin, "il y a des cas dans lesquels une femme ne pourra pas procréer sans aide médicale. Par exemple, si elle présente des occlusions des deux trompes, elle ne pourra pas avoir d'enfant naturellement. Cependant, lorsque le diagnostic ne permet pas d'expliquer l'infertilité, il y a toujours une chance de pouvoir tomber enceinte spontanément."

Le chef de service poursuit : "Je vois souvent en consultation des couples qui n'arrivent pas à procréer bien que nous ne décelions pas d'anomalie chez eux. Puis, quelques mois ou années plus tard, je les vois revenir dans mon bureau avec un grand sourire car la femme est finalement tombée enceinte naturellement."

Mais, quelles sont les raisons de l'infertilité ? Le dernier numéro du magazine Science&Santé tente de répondre à cette question en dressant l'état des lieux des connaissances sur l'infertilité et ses causes. En dehors des causes génétiques ou infectieuses, les changements de notre mode de vie ainsi que l'hygiène sont notamment mis en cause.