A Prague, un SDF utilisé comme borne wifi

  • A
  • A
A Prague, un SDF utilisé comme borne wifi
Un sans-abri à Prague, février 2007. (Photo d'illustration)@ AFP
Partagez sur :

Pour réinsérer les sans-abri, l'association Wifi4life les équipe de bornes wifi mobiles en échange de nourriture et d'un toit. 

Pour réinsérer les sans abris en République Tchèque, l'association Wifi4life les équipe de bornes wifi mobiles en échange de nourriture et d'un toit, rapporte Numérama. Une démarche qui fait controverse. 

L'association dit agir par charité. En échange de nourriture et d'un toit pour la nuit, le sans-abri travaille de 8h à 17h. Il doit pour cela se vétir du t-shirt Wifi4life que l'association lui fournit, t-shirt lui même équipé d'un routeur 3G. L'appareil émet dans un rayon de 20 mètres, et peut accepter jusqu'à dix connexions simultanées. Le sans-abri possède également une station de recharge USB qu'il peut utiliser pour recharger son routeur. En échange de ce travail, il est rémunéré de cinq euros d'argent de poche, de trois repas par jour et d'un toit. 

Le dispositif suscite des réactions mitigées. Le dispositif vient concrètement d'être mis en application mais cet été déjà, le projet n'emballait les internautes : la campagne de crowdfunding sur la plateforme de dons IndieGoGo pour le mener à terme a été un flop, et n'a recueilli que 388 euros sur les 5.500 qu'elle espérait rassembler. Accusés d'exploiter la misère sociale, les membres de l'association Wifi4Life se défendent et assurent qu'il "s’agit de montrer le problème du chômage des SDF, et de dire qu’il existe des solutions".