Violences policières au lycée Bergson : de nouvelles vidéos dévoilées

  • A
  • A
Violences policières au lycée Bergson : de nouvelles vidéos dévoilées
Des photos des violences policières devant le lycée Bergson dans le 19e arrondissement de Paris.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Pour la FCPE, les violences policières dénoncées la semaine dernière ne sont pas un cas isolé. Deux familles ont porté plainte.

Nouveaux soupçons de violences policières. La Fédération des conseils de parents d'élèves (FCPE) a dévoilé mercredi de nouvelles vidéos tournées la semaine dernière, à proximité du lycée parisien Henri-Bergson, dans le 19e arrondissement de Paris. C'est dans ce même établissement qu'un policier avait donné un violent coup de poing, a priori sans raison, à un adolescent qui manifestait contre le projet de loi Travail. Pour ces faits, le parquet de Paris a ouvert une enquête, confiée à la police des polices pour violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique. Et ces violences policières ne seraient pas un cas isolé.

Des élèves calmes délogés avec violence. Sur l'une de ces nouvelles vidéos, on peut voir un policier en civil, capuche rabattue sur la tête, sans brassard apparent, donner des coups de matraque à des lycéens en train de se disperser. L’un des coups est porté en plein visage. Sur une autre vidéo, on mesure l'importance de la présence policière devant le lycée où sont rassemblés les élèves. Des élèves calmes qui se font pourtant déloger avec brutalité par les forces de l’ordre. Un jeune homme, perché sur un muret, est maintenu contre des poubelles par trois CRS.

[#VIDÉOCHOC]#FRANCE : ⚠ 2ème vidéo => Un policier en civil s'acharne à matraquer des étudiants lors de la manifestation contre la réforme du droit du travail. Il va jusqu'à frapper à coup de matraque le visage d'un lycéen...>> Suivez les dernières informations sur Lies Breaker↳ NE RESTONS PAS SILENCIEUX - PARTAGEZ

Posted by Lies Breaker on Thursday, March 24, 2016

"Les policiers n’ont pas respecté certaines règles". Ces images ont choqué les parents d'élèves. Deux familles ont décidé de déposer plainte. "Comment expliquer aux jeunes qu’ils se sont fait tabassé, qu’il faut respecter le droit, alors que jeudi, les policiers n’ont clairement pas respecté certaines règles", déplore Francisco Leal, représentant des parents d'élèves à la FCPE, qui attend des sanctions fermes contre les policiers. Et d’ajouter : "on a vu des interventions de policiers en civil et sans brassard. On est vraiment tous sous le choc", fustige-t-il au micro d’Europe 1.

Evidemment, la nouvelle manifestation prévue jeudi suscite l'inquiétude des parents et des enseignants. Pour éviter tout nouveau dérapage, la direction du lycée Bergson a décidé de fermer le lycée pour la journée.