Plan Vigipirate : l'Ile-de-France et la Picardie en "alerte attentat"

  • A
  • A
Plan Vigipirate : l'Ile-de-France et la Picardie en "alerte attentat"
@ AFP Joel Saget
Partagez sur :

SÉCURIT<STRONG>É</STRONG> - SÉCURITLe plan Vigipirate est porté à son niveau le plus élevé. Près de 88.000 hommes ont été déployés.

Matignon a annoncé jeudi après-midi avoir étendu à la Picardie le niveau "alerte attentat" du plan Vigipirate, le niveau le plus élevé, après l'avoir appliqué dès mercredi à la région Ile-de-France. Le ministère de l'Intérieur précise par ailleurs que 88.000 personnes ont été déployées au niveau national. Une décision qui fait suite à l'attentat meurtrier qui a visé mercredi matin les locaux du magazine satirique Charlie Hebdo.

>> L'ESSENTIEL EN DIRECT - Fusillade au siège de Charlie-Hebdo : 11 morts dont deux policiers

Pourquoi la Picardie ? "A la suite des évènements de l'après-midi (jeudi), le Premier ministre a décidé d'étendre à la Picardie le niveau alerte attentat du plan Vigipirate", a indiqué le cabinet de Manuel Valls. Les deux suspects recherchés pour l'attentat contre Charlie Hebdo ont été repérés jeudi à la mi-journée près de Villers-Cotterêts, dans l'Aisne, et un déploiement du Raid et du GIGN était en cours jeudi après-midi dans cette zone, ont indiqué des sources policières.

A quoi sert le plan Vigipirate ? Le plan Vigipirate permet d'alerter les forces de l'ordre mais aussi et surtout la population. Il est censé "assurer en permanence une protection adaptée des citoyens, du territoire et des intérêts de la France contre la menace terroriste", selon le site du gouvernement. Le plan Vigipirate doit également "permettre une réaction rapide et coordonnée en cas de menace caractérisée ou d’action terroriste".

07.01.Vigipirate.logo.DR.640.640

© DR

Que signifie le niveau "Alerte attentat" ? Si pendant une décennie le plan Vigipirate était accompagné d'un code couleur (jaune, orange, rouge et écarlate) précisant le degré de la menace, ce système a été réformé en 2014. Désormais, il n'existe plus que deux niveaux : "un niveau de vigilance qui peut être renforcé temporairement, géographiquement et sectoriellement pour faire face à une menace particulière ou à une vulnérabilité ponctuelle" et "un niveau d’alerte attentat pour faire face à une menace imminente".

Le niveau "Alerte attentat" est activé lorsque des "projets d'attaques ont été détectés par les services de renseignement, ou lorsqu’un acte terroriste a été commis sur le territoire national", toujours selon le site officiel du gouvernement.

07.01.Vigipirate.E1.640.640

© EUROPE1/Gabriel Vedrenne

Concrètement, qu'est-ce que cela change ? Lorsqu'il est activé, les effectifs des forces de sécurité sont alors renforcés, les gares, aéroports ou encore les lieux de cultes font l'objet d'une plus grande surveillance. Des mesures exceptionnelles et temporaires, drastiques, sont instaurées comme interdire les grands rassemblements, le stationnement près des écoles, systématiser les contrôles et patrouilles dans ou aux abords des zones sensibles. Des cellules de crise sont mises en place, des unités d'intervention et les services spécialisés sont en alerte.

"Organes de presse, grands magasins, lieux de culte et transports" ont été placés sous "protection renforcée", a précisé mercredi Matignon, comme le montre notamment le déploiement d'un camion de police devant les locaux d'Europe 1. Les sorties scolaires sont également annulées, ainsi que toutes activités en dehors des établissements, a annoncé le rectorat de Paris.

>> TEMOIGNAGE - Fusillade au siège de Charlie Hebdo : "C'est un vrai carnage"

>> Un numéro vert a été lancé par la police judiciaire de Paris pour recueillir les témoignages des personnes susceptibles d'avoir croisé la route des suspects. Voici le numéro de l'appel à témoins : 08 05 02 17 17