Vigipirate : des "gardes dynamiques" mises en place

  • A
  • A
Vigipirate : des "gardes dynamiques" mises en place
@ AFP
Partagez sur :

Après l'attentat évité le week-end dernier, le plan Vigipirate est adapté pour tenter de protéger au mieux les églises. 

Le dispositif Vigipirate mis en place depuis les attentats de janvier va être "adapté" aux menaces visant les lieux de cultes catholiques, a annoncé jeudi le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve. Il a notamment évoqué la mise en place de "gardes dynamiques". Europe1 vous en dit plus.

Qu'est-ce que des "gardes dynamiques" ? Les gardes dynamiques, ce sont des patrouilles, c'est-à-dire des policiers en voiture, qui vont aller d'un point à un autre, contrairement aux gardes statiques. Lors de ces patrouilles, ils feront des haltes pour discuter avec les responsables du lieu à protéger pour s'assurer que tout va bien.

Pas la fin des "gardes statiques". Les lieux les plus sensibles, comme les synagogues, par exemple, resteront surveillés par des gardes statiques, le plus souvent par des militaires, aux heures où il y a des fidèles. Pour les autres sites, un maximum de patrouilles tourneront au moment des offices religieux, notamment .

"Passer immédiatement à l'action". Bernard Cazeneuve a estimé jeudi que la dynamisation de ces gardes à proximité des lieux de culte était "la garantie que quiconque s'attaquera à ces lieux sera susceptible de trouver face à lui des forces de l'ordre capables de passer immédiatement à l'action".

Les syndicats vigilants. Le syndicat Alliance s'est d'ores et déjà dit inquiet sur la question des moyens : "à moyens constants, on ne va pas pouvoir surveiller de plus en plus de sites comme on le dit aujourd'hui. Plus cela va et plus la liste s'allonge et forcément vous n'avez pas les effectifs derrière pour assurer toute cette liste de points sensibles", a regretté un syndicaliste au micro d'Europe1.

A défaut d'une hausse des effectifs, les syndicats de police négocient actuellement avec le ministère de l'Intérieur une hausse des primes pour les CRS.

>> LIRE AUSSI - Combien coûte le plan Vigipirate par jour ?

>> LIRE AUSSI - Plan Vigipirate : un défi logistique sans précédent pour l'armée

>> LIRE AUSSI - 90% des Français réclament plus de sécurité après les attentats