Val-de-Marne : une église évangélique arménienne touchée par un incendie

  • A
  • A
Val-de-Marne : une église évangélique arménienne touchée par un incendie
Le début d'incendie a été maîtrisé en une dizaine de minutes.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

L'église évangélique arménienne d'Alfortville a été touchée dimanche matin par un début d'incendie qui a noirci l'entrée et la façade, une semaine après avoir essuyé des jets de pierres.

L'église évangélique arménienne d'Alfortville, dans le Val-de-Marne, a été touchée dimanche matin par un début d'incendie qui a noirci l'entrée et la façade, une semaine après avoir essuyé des jets de pierres, a-t-on appris auprès des pompiers de Paris. Une poubelle "avait été accolée à la façade de l'église", avant d'être mise à feu peu après 6h, a indiqué le porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP), le commandant Nathalie Crispin. Le début d'incendie a été maîtrisé en une dizaine de minutes. Une information confirmée par le parquet de Créteil.

"Nous dormions à l'étage, au presbytère, quand nous avons été réveillés par les flammes qui léchaient les vitres de notre chambre", a témoigné Gilbert Léonian, le pasteur de l'Église évangélique arménienne d'Alfortville.
Très choqué, le pasteur a rappelé que le lieu de culte avait déjà été l'objet d'un caillassage, dimanche dernier: "Les doubles vitrages avaient été brisés et l'interphone arraché".

Un pasteur irakien était venu parler des chrétiens d'Orient. Le pasteur note que ces actes de malveillance ont commencé "deux jours après la visite d'un pasteur irakien venu parler de la souffrance des chrétiens d'Orient", sans pouvoir affirmer "un lien". Jusqu'à présent, "aucun acte de vandalisme n'avait été perpétré à l'encontre de la communauté", a relevé dans un communiqué l'ONG Portes Ouvertes, dédiée au soutien des chrétiens d'Irak. L'enquête a été confiée au commissariat d'Alfortville.