Attentats : deux frères, les Belhoucine, au coeur de l’enquête

  • A
  • A
Attentats : deux frères, les Belhoucine, au coeur de l’enquête
@ AFP
Partagez sur :

L’homme filmé aux côtés d'Hayat Boumeddiene en Turquie est le frère d’un "cyber-djihadiste " condamné en juillet dernier.

L’enquête sur les tueries de la série d’attaques terroristes qui ont ébranlé la capitale révèle peu à peu une galerie de portraits de la mouvance djihadiste à la française. On sait désormais qu'Hayat Boumeddiene, l’épouse et complice présumée d’Amédy Coulibaly, a quitté la France le 2 janvier dernier. Une fuite vers la Syrie qui s’est produite avant l’attentat contre Charlie Hebdo, la fusillade de Montrouge et la prise d’otages du magasin Hyper Casher.

>> LIRE AUSSI - La trace d'Hayat Boumeddiene retrouvée en Syrie

La jeune femme qui a pris un avion vers la Turquie depuis Madrid a été filmée à son arrivée à Istanbul. Elle se trouve en compagnie de Mehdi Belhoucine, un jeune homme de 23 ans bien connu des services antiterroristes. Il s’agit du petit frère d'un islamiste déjà condamné… pour avoir mis en ligne des vidéos de propagande.

Un frère qui pourrait avoir posté la vidéo revendicative ? Ce frère se nomme Mohamed Belhoucine. Il s’agit d’un Franco-Algérien de 28 ans, né à Bondy, en Seine-Saint-Denis. Il a suivi des études d’ingénieur à l’école des Mines d’Albi, dans le Tarn. Un parcours brillant et prometteur qui s’est pourtant brusquement interrompu quand l’étudiant a été arrêté par les services antiterroristes.

>> LIRE AUSSI - Hayat Boumeddiene, femme la plus recherchée de France

En juillet dernier, Mohamed Belhoucine a été condamné à deux ans de prison dont un avec sursis pour avoir traduit en français et mis en ligne sur Dailymotion des vidéos de propagande d'Al Qaida. En clair, il est ce qu'on appelle un cyber-djihadiste. Un homme qui peut travailler depuis n'importe quel ordinateur. Il est donc techniquement possible que cet homme ait posté la vidéo dans laquelle Coulibaly revendique ses actes, publiée après la mort du terroriste vendredi.

>> LIRE AUSSI - La police traque toujours le ou les complices de Coulibaly

Il pourrait lui aussi être en Syrie. Si les policiers ont si rapidement trouvé son nom, c'est parce que son petit frère Medhi, 23 ans, a voyagé aux côtés d'Hayat Boumedienne, le 2 janvier dernier, entre Madrid et Istanbul. Ils ont été filmés tous les deux à leur arrivée à l'aéroport. On perd leur trace à la frontière avec la Syrie. Selon les informations d’Europe 1, il y a de fortes chances pour que Mohammed Belhoucine, le cyber-djihadiste, ait lui aussi quitté la France pour la Syrie. Et ce, lui aussi, juste avant les tueries de la semaine dernière.

>> LIRE AUSSI - Coulibaly et Boumeddiene, des voisins "discrets et très polis"