Une femme interpellée après plus de 9.000 appels à la police

  • A
  • A
Une femme interpellée après plus de 9.000 appels à la police
Les services de police gèrent quelque 75.000 appels par an.@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Une quinquagénaire a été placée en garde à vue puis en établissement psychiatrique après avoir appelé les secours plus de 9.000 fois ne l'espace de huit mois.

À force de crier au loup… on risque de finir derrière les barreaux à sa place. Une femme de 59 ans a été interpellée mardi à la suite d'une "plainte pour harcèlement déposée par le Services d'information et de commandement de la police iséroise", selon les informations du Dauphiné. Les forces de l'ordre lui reprochent quelque 9.381 appels injustifiés en l'espace de huit mois.

Cette résidente de la commune de Voiron réclamait ainsi des interventions policières pour des faits imaginaires, explique le quotidien régional, ou bien se contentait de raccrocher au nez de l'opérateur lorsqu'une communication était établie. Des opérations qu'elle répétait en moyenne une quarantaine de fois par jour.

Transférée en structure psychiatrique. Les policiers du commissariat de Voiron se seraient rendus chez elle une dizaine de fois, pour "des altercations avec des voisins, des tapages et des violences conjugales, toutes imaginaires", rapporte Le Dauphiné. La femme aurait également sollicité les secours médicaux en composant le 15.

Ces appels abusifs entravent le bon fonctionnement des services de secours et tombent sous le coup de la loi. Cette quinquagénaire a été transférée dans une structure psychiatrique après un examen médical au cours de sa garde à vue.