Une escroquerie inédite aux cartes bancaires découverte

  • A
  • A
Une escroquerie inédite aux cartes bancaires découverte
@ REUTERS
Partagez sur :

L'escroquerie était inédite et imparable. Elle reposait notamment sur la complicité des commerçants.

Pour les banques, c'était un véritable casse-tête. La police a annoncé avoir mis fin à une escroquerie à la carte bancaire totalement inédite et imparable en France, qui aurait bien pu faire tache d'huile. Sa particularité : elle nécessitait la complicité de commerçants.

Un terminal de paiement trafiqué. Le principe est le suivant : vous prenez un taxi et payez votre course par carte bancaire. En échange, vous recevez le ticket de la transaction. Mais vos comptes ont peut-être alors été pillés par des malfaiteurs situés à l'étranger. En réalité, le terminal de paiement électronique, sur lequel vous tapez votre code, est trafiqué pour enregistrer les données et le code de la carte bancaire. Les malfaiteurs n'ont ensuite plus qu'à ré-encoder les données sur d'autres cartes et filer à l'étranger pour débiter les comptes de leurs victimes. Le client, lui, reçoit bien un ticket prouvant qu'un paiement a bien été effectué, mais jamais débité de son compte.

Une centaine de victimes. Leur système était tellement ingénieux que les banques ne comprenaient pas comment il pouvait fonctionner. Quant aux policiers, il leur a fallu un an d'enquête pour mettre fin à cette escroquerie. Quinze suspects ont été interpellés pour "piratage" et "escroquerie en bande organisée". Dix d'entre eux ont été écroués jeudi. Les policiers ont réussi à mettre la main sur le cerveau présumé de l'escroquerie, un homme d'une cinquantaine d'années, inventeur du terminale de paiement trafiqué. 

Les enquêteurs estiment que les escrocs auraient fait une centaine de victimes. A raison d'environ 500 euros volés sur chaque carte bancaire, le montant du préjudice pourrait atteindre plusieurs centaines de milliers d'euros.

>> LIRE AUSSI - Escroquerie à la CB : que faire ?