Un réseau de prostitution international démantelé en région parisienne

  • A
  • A
Un réseau de prostitution international démantelé en région parisienne
Le groupement de gendarmerie du Val d'Oise a participé aux opérations (photo d'illustration)@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Le ministère de l'Intérieur s'est félicité vendredi matin de l'arrestation en banlieue parisienne des principaux acteurs d'une filière de proxénétisme aggravé. Les prostituées étaient originaires d'Amérique du Sud. 

Fin des affaires. La gendarmerie a démantelé en début de semaine un vaste réseau de prostitution à dimension internationale. Un couple disposant de la double nationalité hispano-colombienne gérait cette filière de proxénétisme depuis la région parisienne. Ils ont été interpellés lundi, ainsi que trois complices. Une semaine plus tôt, les gendarmes avaient démantelé un réseau roumain dans l'Essonne.

Vendredi, le ministère de l'Intérieur annonce cinq mises en examen et précise que trois suspects ont été écroués. Deux autres personnes ont par ailleurs été placées sous contrôle judiciaire, dont une avec caution. Une arme de poing, plusieurs milliers d'euros et des éléments de comptabilité ont été saisis lors des perquisitions. Les opérations ont été menées par la section recherches de Versailles (Yvelines) avec l'appui du groupement de gendarmerie du Val d'Oise.

L'enquête initiée au printemps a permis d'identifier les lieux de prostitution, des appartements loués par les proxénètes dans les départements de la banlieue parisienne. Les prostituées étaient mises en relation avec des hommes "via un site internet connu". Selon les forces de l'ordre, toutes étaient originaires d'Amérique du Sud (Venezuela, Colombie et Républicaine dominicaine). Elles travaillaient également dans d'autres pays européens pour le compte de la même organisation mafieuse.