Un référé pour empêcher la diffusion de Paris Match

  • A
  • A
Un référé pour empêcher la diffusion de Paris Match
Un an après, l'émotion est toujours vive à Nice.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

L'hebdomadaire publie cette semaine des captures d'écran de la vidéo surveillance de Nice le jour de l'attentat du 14 juillet 2016. Le procureur de Paris veut bloquer la vente du numéro.

INFO EUROPE 1

Le procureur de Paris, François Molins, a lancé ce mercredi soir une procédure de "référé d’heure à heure" pour tenter de faire interdire la diffusion et la vente de Paris Match (propriété du groupe Lagardère, comme Europe 1), selon nos informations. Dans son dernier numéro qui devrait être en kiosque jeudi 13 juillet, l’hebdomadaire publie notamment, un an après, des images de l’attentat de Nice du 14 juillet 2016, sur une double page.

Ces photos sont des captures d’écran issues de la vidéo surveillance de la ville de Nice et versées dans l’enquête judiciaire. Dès ce mercredi, les associations de victimes FENVAC et l’Association Promenade des Anges avaient publié un communiqué via leur avocat Me Eric Morain, dénonçant une publication qui "porte atteinte à la dignité des victimes et de leurs proches".