Un policier du Val-de-Marne mis en examen dans une enquête anti-terroriste

  • A
  • A
Un policier du Val-de-Marne mis en examen dans une enquête anti-terroriste
Le jeune fonctionnaire a été mis en examen pour "association de malfaiteurs" et "escroquerie" en lien avec une entreprise terroriste. @ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Le gardien de la paix est soupçonné d'avoir soutenu son frère, lui-même impliqué dans une filière djihadiste.

INFO EUROPE 1

Un policier en poste dans le Val-de-Marne vient d'être mis en examen dans une enquête anti-terroriste. Il est soupçonné d'avoir soutenu son frère, lui-même impliqué dans une filière djihadiste. Cette arrestation n'est pas passée inaperçue. Elle a eu lieu le 27 juin à quelques mètres à peine du commissariat du Kremlin-Bicêtre, alors que le policier venait de prendre son service. Stupeur à l'hôtel de police quand les hommes de la DGSI y ont mené une perquisition dans la foulée.

Des recherches suspectes. D'après les informations d'Europe 1, ce gardien de la paix, affecté à la "brigade accidents et délits routiers" est soupçonné d'avoir fourni de l'aide à son frère qui est incarcéré depuis un an, en raison de ses contacts étroits avec des djihadistes en Syrie. Dans leurs échanges entre frères, le policier suspect aurait clairement exprimé son adhésion à l'idéologie de Daech. Il est également soupçonné d'avoir fait des recherches, consulté des fichiers de police sans aucune raison professionnelle ou encore d'avoir tenté de récupérer des colis avec de faux papiers.

Sous contrôle judiciaire. A l'issue de sa garde à vue, samedi, ce jeune fonctionnaire a été mis en examen pour "association de malfaiteurs" et "escroquerie" en lien avec une entreprise terroriste. Les magistrats l'ont laissé libre, sous contrôle judiciaire avec notamment l'interdiction de porter une arme.