Magnanville : un policier tué devant chez lui, son assaillant abattu par le Raid

  • A
  • A
Magnanville : un policier tué devant chez lui, son assaillant abattu par le Raid
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Un commandant de police a été mortellement poignardé à l'arme blanche, lundi en début de soirée devant son domicile de Magnanville, à l'ouest de Paris. Le Raid a mené l'assaut et tué l'assaillant.

Un policier a été tué lundi soir devant son domicile à Magnanville, une commune à l'ouest de Paris, dans les Yvelines, selon les informations d'Europe 1. Le commandant de police a été tué vers 20h30 de plusieurs coups de couteau par un homme qui s'est ensuite retranché dans la maison de la victime, a-t-on appris de source policière. Le Raid a donné l'assaut vers minuit : si un enfant de trois a pu être sauvé, le corps d'une femme a été retrouvé sans vie dans la maison. L’assaillant a été abattu par les forces de l'ordre. 

"Les négociations ne pouvant aboutir, il a été décidé de donner l'assaut" vers minuit, a indiqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet. Les policiers du Raid "ont découvert le cadavre d'une femme" et "l'assaillant a été abattu". Un petit garçon de trois ans "choqué mais indemne" a été pris en charge par les équipes médicales, a précisé le procureur de la République de Versailles.

Le suspect se barricade dans la maison de la victime. L'alerte a été donnée par des voisins de la victime. Arrivés sur place, les pompiers ont entendu le suspect, barricadé dans le domicile de la victime, prétendre détenir un ou des otages. Il s'agissait probablement de l'épouse et le fils de la victime. Les policiers d'élite du Raid se sont rendus sur place vers 21h30. "Un dispositif policier important a été mis en place et nous avons bouclé ce quartier pavillonnaire. Il y a la présence du RAID avec une colonne d'assaut", a précisé Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Le Raid mène l'assaut. Le Raid a donné l'assaut vers minuit, peu après avoir coupé l'alimentation du quartier en électricité et en gaz. Si l'enfant de la victime a pu être sauvée lors de cet assaut, le corps d'une femme - probablement son épouse - a été retrouvé sans vie dans la maison. L'assaillant a, lui, été abattu par les membres du Raid.

Les motivations du meurtrier sont encore inconnues. "On ne connaît pour l'heure ni l'identité ni les motivations" de l'homme qui a "mortellement blessé par arme blanche" ce commandant de police, a-t-il ajouté. Âgé de 42 ans, marié et père d'un enfant, le policier était affecté au commissariat des Mureaux et travaillait auparavant au sein du renseignement territorial.

13.06.Capture carte Magnanville.GMAP.1280.640.jpg

© GOOGLE MAP