Un infirmier aurait escroqué la Sécu d'un million d'euros

  • A
  • A
Un infirmier aurait escroqué la Sécu d'un million d'euros
@ FRED DUFOUR / AFP
Partagez sur :

L'homme a été interpellé mardi. Il est soupçonné notamment d'avoir "surfacturé" et "facturé des actes fictifs".

Le montant du préjudice est estimé à plus d'un million d'euros, entre juillet 2010 et décembre 2014. Un infirmier soupçonné d'avoir escroqué la Sécurité sociale a été interpellé et doit être présenté jeudi à un magistrat lyonnais. L'homme, âgé de 37 ans et qui réside dans le département de l'Isère, a été interpellé mardi à Saint-Laurent-de-Mure, dans le Rhône, par les policiers de la sûreté départementale du Rhône en charge de l'affaire.

Son épouse également interpellée. Son épouse, qui avait ouvert un cabinet d'infirmiers géré en réalité par son mari, a également été interpellée le lendemain. Elle aussi placée en garde à vue, elle doit être déférée jeudi. Le couple est soupçonné d'avoir "surfacturé, facturé des actes fictifs et détourné des règles de collaboration et de remplacement".

Des revenus évalués à 15.000 euros par mois. C'est la caisse primaire de l'assurance-maladie (CPAM) du Rhône qui a d'abord été alertée par "l'activité atypique" de cet infirmier "10 fois supérieure" à celle de ses confrères. Les policiers se sont ensuite intéressés à ce fraudeur présumé, qui disposait de revenus mensuels évalués à 15.000 euros par mois et menait grand train.

L'homme a nié les faits qui lui étaient reprochés en garde à vue.