Un détenu se filme avec l'application Periscope dans sa cellule

  • A
  • A
Un détenu se filme avec l'application Periscope dans sa cellule
Une enquête va être ouverte à propos de la vidéo diffusée par le détenu.@ AFP
0 partage

Le jeune homme, détenu dans une prison de Béziers, raconte son quotidien et se vante d'avoir de l'alcool et du cannabis.

Après l'affaire Serge Aurier, voici une autre polémique liée à l'application Periscope. A Béziers, un détenu s'est filmé en direct depuis sa cellule de prison. Ce garçon, sous le pseudonyme de "Luciano", est apparu dans la nuit de samedi à dimanche face à la caméra du smartphone qu'il a fait entrer en prison. Il s’agit, selon lui, de son quatrième appareil en huit mois. Les autres lui ont été confisqués par les surveillants.

"Un petit club Med'". Derrière lui, le bruit de la musique et la lumière d'une télé allumée. Luciano filme à travers les barreaux ce qu'il dit être les cours de promenade et les autres bâtiments. Il raconte sa vie aux internautes qui l'interrogent et rapporte notamment que son compagnon de cellule dort en ronfle au même moment. Il se vante d'avoir tout ce qu'il faut pour passer le temps. "On a une chaîne hi-fi, du Coca… J’ai tout ce que tu peux avoir. Hier, j’avais même de l’alcool, c’est pour ça que j’ai des petits yeux. On a du shit", se vante-t-il. Et d’expliquer : "C’est pas les surveillants, on a des colis. Pendant qu’on est en promenade, on se fait jeter des petites balles de tennis remplies de ce qu’on veut. La prison, c’est un petit club Med'."

Une enquête ouverte. La vidéo dure plusieurs dizaines de minutes. Luciano, qui se dit condamné à quatre ans de prison, roule même ce qui ressemble à un joint. Le parquet de Béziers doit ouvrir une enquête lundi pour, dans un premier temps, authentifier ces vidéos et, le cas échéant, poursuivre le détenu.