Un bébé en arrêt respiratoire sur le périph sauvé... par des espions

  • A
  • A
Un bébé en arrêt respiratoire sur le périph sauvé... par des espions
L'intérieur du siège parisien de la DGSE.@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Coincés dans les embouteillages, les parents d'un nouveau-né en arrêt respiratoire ont été secourus mercredi par les CRS et des agents du renseignement.

Un nouveau-né en arrêt respiratoire a été secouru sur le périphérique parisien par plusieurs CRS, avant d’être hébergés à l'intérieur du très secret siège parisien de la DGSE.

Trois bons Samaritains. La scène, rapportée par Le Parisien, se joue mercredi en fin de soirée. Le périphérique est complètement embouteillé au niveau de la porte des Lilas. Parmi les automobilistes coincés, un couple paniqué qui tente de gagner l’hôpital : leur bébé est en arrêt respiratoire. Trois CRS, de retour d’une patrouille à Roissy, sont les premiers à leur porter secours. L’un d’eux dépose l’enfant sur le trottoir, dans son manteau, exécute les gestes de premiers secours et parvient à le réanimer.  

Secret-défense. À quelques mètres de là seulement, boulevard Mortier, se trouve le siège parisien de la DGSE, un site classé secret-défense. La scène n’a pas échappé au service de sécurité. Les portes s’ouvrent et le nouveau-né va être accueilli dans le bâtiment, avant que les pompiers ne puissent le conduire à l’hôpital. Baptisé Stanislas, ses jours ne sont plus en danger.