Un animateur de roller a été écroué pour pédophilie à Nantes

  • A
  • A
Un animateur de roller a été écroué pour pédophilie à Nantes
@ Photo d'illustration. BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

RÉCIDIVISTE - Le suspect, déjà condamné pour une affaire de pédophilie, est soupçonné d'avoir violé et agressé sexuellement une dizaine de garçons âgés de 10 à 14 ans.

Un pédophile récidiviste a été écroué la semaine dernière à Nantes. Cet animateur d'un club de roller est soupçonné d'avoir violé et agressé sexuellement une dizaine de garçons âgés de 10 à 14 ans. Selon nos informations, le suspect avait déjà été condamné pour pédophilie et il lui était interdit d'exercer une activité auprès de mineurs.

Il propose ses services bénévolement. Il y a trois ans, Sébastien, entraineur diplômé par la fédération française de roller,  propose ses services bénévolement au club du Loroux Bottereau, près de Nantes. Enthousiasmés par l'arrivée d'un professionnel bénévole dans le club, les dirigeants ne se méfient pas et le recrutent. Le suspect crée alors une section free-style qui attire particulièrement les plus jeunes, se souvient François Breteau, le président du club.

"On a massacré la vie de ces enfants-là". "Il a profité de son niveau sportif pour envouter les jeunes, on a rien vu venir. Les faits se sont passés dans le cadre d'activités "extra-club", mais il avait son réservoir de gamins au sein du club", confie le président du club au micro d'Europe 1. Avant d'ajouter : "il les emmenait se promener. Ce sont des jeunes enfants d'une moyenne d'âge de 12 ans. C'est impensable. Moi, j'en suis malade, je n'en dors pas. Les enfants éprouvent une certaine honte de ce qui leur est arrivé. Il n'ose pas en parler. Heureusement, il y en a un qui a parlé pour arrêter le massacre. On a massacré la vie de ces enfants-là. Je ne pourrais pas lui pardonner",

Le club pas au courant. Une dizaine de jeunes garçons auraient été agressés sexuellement sur une longue période. Et l'un d'entre eux se dit victime d'un viol par l'animateur. Selon nos informations, le suspect a déjà été condamné pour pédophilie. A l'époque de sa condamnation, il lui avait été interdit d'exercer une activité professionnelle ou sociale auprès de mineurs pendant cinq ans. Et les membres du club ignoraient tous cette condamnation.

>> LIRE AUSSI - Pédophilie: la colonie de vacances de mon enfant est-elle sûre ?

>> LIRE AUSSI - Les cas de pédophilie augmentent-ils en milieu scolaire ?

>> LIRE AUSSI - Pédophilie : procureurs et recteurs autour de la table