Trois adolescents interpellés pour l'agression d'un serrurier qu'ils croyaient juif

  • A
  • A
Trois adolescents interpellés pour l'agression d'un serrurier qu'ils croyaient juif
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Trois mineurs ont été arrêtés, mardi en Seine-et-Marne, pour l'agression fin novembre d'un homme qu'ils pensaient juif.

L'idée leur est venue en écoutant la publicité pour un serrurier sur la radio juive Radio J. Les faits remontent à fin novembre, lorsque ces trois lycéens décident à la récréation d'appeler cet artisan du 11e arrondissement de Paris, dont le nom a une consonance juive. L'un d'eux demande un devis pour l'installation d'une porte blindée et un rendez-vous est donné à une fausse adresse, rapporte Le Parisien. Masqués, armés d'un couteau et d'une bombe lacrymogène, ils agressent la victime, un salarié de l'entreprise de serrurerie.

Le visage d'un agresseur aperçu pendant l'agression. L'homme est tabassé, menacé de mort et insulté. Aux enquêteurs, la victime rapporte des propos à caractère antisémites de ses agresseurs comme "donne ton pognon, sale juif". Pendant son agression, le serrurier, qui s'est débattu, a pu voir le visage de l'un des adolescents. Dépouillé de son smartphone, d'une montre et de quelques papiers, la victime a dû être hospitalisée brièvement. 

Des messages antisémites dans le téléphone d'un des ados. Cinq mois après l'agression, les trois ado âgés de 15 ans ont finalement été interpellés mardi. Interrogés, ils ont livré un récit décousu. L'un aurait seulement passé le coup de téléphone, l'autre n'aurait pas porté de coup tandis que le dernier, formellement identifié, nie les faits. Dans son téléphone, les enquêteurs sont tombés sur des messages antisémites. Les trois mineurs ont été mis en examen pour violences en réunion avec arme, injures raciales et menaces de mort.