Strasbourg : relaxé après avoir brûlé le Coran

  • A
  • A
Strasbourg : relaxé après avoir brûlé le Coran
La scène avait éte diffusée par webcam sur le site blog-video.tv le 2 octobre 2010@ MAXPPP
Partagez sur :

Le tribunal correctionnel a estimé que la vidéo "n'excéd(ait) pas les limites de la liberté d'expression".

Il avait brûlé un exemplaire du Coran et uriné sur le livre. Le tribunal correctionnel de Strasbourg a relaxé lundi un homme de 30 ans, poursuivi pour provocation à la discrimination.

Ernesto Rojas Abbate, habitant Bischheim dans le Bas-Rhin, s'était "amusé" dans une "émission" diffusée par webcam sur le site blog-video.tv le 2 octobre 2010 à faire un avion avec des pages du Coran, à le projeter sur des verres représentant les tours du World Trade Center, à y mettre le feu, puis à brûler le livre et à uriner dessus "pour éteindre les flammes".

Le tribunal correctionnel a estimé que la vidéo incriminée "n'excéd(ait) pas les limites de la liberté d'expression", et que le prévenu avait stigmatisé des "actes terroristes auxquels la communauté musulmane ne peut être assimilée".