Sarah Halimi : le suspect mis en examen pour meurtre, le caractère antisémite non retenu à ce stade

  • A
  • A
Sarah Halimi : le suspect mis en examen pour meurtre, le caractère antisémite non retenu à ce stade
Le suspect a été mis en examen pour homicide volontaire.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

En avril, un musulman de 27 ans avait défenestré une femme juive dans le quartier de Belleville à Paris. Le caractère antisémite de l'acte n'est pas encore reconnu.

Le jeune voisin de Sarah Halimi, hospitalisé d'office depuis qu'il a roué de coup et défenestré cette femme juive en avril à Paris, a été mis en examen lundi pour "homicide volontaire" sans que soit retenu à ce stade de caractère antisémite, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Mis en examen pour homicide volontaire. Kobili Traoré, musulman de 27 ans, toujours interné depuis ce drame survenu le 4 avril dans un HLM du quartier de Belleville, a été interrogé lundi par les magistrats instructeurs qui l'ont "mis en examen pour homicide volontaire au préjudice de Mme Attal-Halimi et pour séquestration" d'une famille voisine, a indiqué cette source. Il a été "placé sous mandat de dépôt, mais reste toujours hospitalisé", a-t-elle précisé. "Il conteste toute motivation antisémite à son acte", a ajouté une source proche de l'enquête.