Salle de prière incendiée à Ajaccio : "la piste criminelle privilégiée"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les premiers indices relevés sur place laissent penser que l'incendie de la salle de prière d'Ajaccio, samedi matin, est d'origine criminelle, selon le procureur de la République.

Un incendie a partiellement détruit une salle de prière musulmane dans le quartier de Mezzavia, au nord d'Ajaccio, tôt samedi matin.

Origine criminelle privilégiée. Le feu s'est déclaré vers 4h30 pour une raison encore indéterminée. "L'incendie a été découvert par des fidèles qui se rendaient à la mosquée pour la prière de 5h", a précisé le procureur de la République d'Ajaccio, Eric Bouillard, au micro d'Europe 1. "Les premiers éléments sur place font davantage penser à une origine criminelle mais on attend d’avoir la confirmation des experts", a-t-il indiqué. Pour l'heure, l'incendie n'a cependant pas été revendiqué.

Un lien avec les incidents de Noël ? En décembre dernier, des manifestants avaient saccagé une salle de prière musulmane, et tenté de mettre le feu à des exemplaires du Coran à Ajaccio. Le lien avec l'incendie de samedi matin n'est pour l'instant pas établi, "mais l'enquête devra le déterminer", a précisé Eric Bouillard.