Saintes : un homme ouvre le feu avant d'être interpellé par le Raid

  • A
  • A
Saintes : un homme ouvre le feu avant d'être interpellé par le Raid
Le Raid est intervenu à Saintes, tôt samedi matin. @ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Après avoir blessé un homme par balle, un individu armé s'était retranché chez lui, à Saintes. Le Raid est intervenu et l'a interpellé, tôt samedi matin. 

La Petite-Rue-Pont-Amillon de la commune de Saintes, en Charente-Maritime, a connu une nuit agitée, rapporte Sud Ouest. Vers 3h30, samedi matin, une unité du Raid y est intervenue pour interpeller un homme armé, retranché chez lui. Il avait ouvert le feu la veille au soir, blessant par balle un autre individu, "après un différend en relation avec des stupéfiants". L'homme de 45 ans, qui recevait le second dans un garage de Saintes transformé en habitation, "lui a tiré dans les jambes avec un fusil de chasse de calibre 12", a-t-il ajouté.

Important dispositif policier. L'homme blessé, retrouvé dans la rue d'après Sud-Ouest, a été transporté au centre hospitalier et ses jours ne seraient pas en danger. Le tireur s'est, lui, retranché à son domicile, aux alentours de 20h30. Un important dispositif policier a alors été mis en place, les habitants étant invités à ne pas quitter leurs logements. 

Placé en garde à vue. L'homme, présenté par son entourage comme un toxicomane, est resté retranché plusieurs heures. Faute de négociateur en poste en Charente-Maritime, les policiers ont appelé le RAID en renfort depuis Bordeaux. L'unité d'élite est intervenue et a maîtrisé cet homme sans un coup de feu. Il a ensuite été placé en garde à vue. Son geste reste pour l'instant inexpliqué et une enquête a été ouverte.