Saint-Ouen : le tireur, détenu en cavale, était visé par une fiche "S"

  • A
  • A
Saint-Ouen : le tireur, détenu en cavale, était visé par une fiche "S"
@ AFP
Partagez sur :

Le braqueur suspecté d'avoir blessé grièvement un policier lors d'un échange de coups de feu au terme d'une course poursuite, lundi, à Saint-Ouen, était un détenu de Fresnes, en cavale depuis mai.  

Il est mort lundi des suites de ses blessures après un échange de coups de feu avec la police en Seine-Saint-Denis. Le malfaiteur soupçonné d'être l'auteur des tirs qui ont grièvement blessé un policier à la tête, après un braquage à Saint-Ouen, était un détenu en cavale. Connu pour des braquages et incarcéré, ce dernier ne s'était pas présenté à la prison au terme d'une permission au mois de mai dernier. 

Une fiche "S" émise après sa cavale. Selon nos informations, cet individu avait été signalé à la DGSI lors de sa détention à la maison d’arrêt de Fresnes, du fait de ses liens avec des détenus connus pour leur pratique d'un islam radical. Ce groupe avait d'ailleurs été séparé par précaution, et le suspect transféré à la prison de Réau, en Seine-et-Marne. C'est lors de ce dernier "séjour" qu'il n'est pas revenu de permission. Une fiche "S" a été émise à son encontre une fois sa cavale constatée.