Saint-Denis : le commando neutralisé mercredi "pouvait passer à l'acte"

  • A
  • A
Saint-Denis : le commando neutralisé mercredi "pouvait passer à l'acte"
@ AFP
Partagez sur :

François Molins, le procureur de la République de Paris, a expliqué que les terroristes neutralisés mercredi, à Saint-Denis, auraient pu commettre de nouveaux attentats. 

"Tout laisse à penser" que le groupe de personnes interpellées ou abattues mercredi matin lors d'un raid sur un appartement à Saint-Denis pouvait commettre un nouvel attentat, a déclaré le procureur François Molins.  Lors de l'opération, "une nouvelle équipe de terroristes a été neutralisée et tout laisse à penser que, au regard de leur armement, leur organisation structurée et leur détermination, ce commando pouvait passer à l'acte", a expliqué le procureur de la République de Paris.