Rohff vs Booba : quand le clash des "millionnaires" du rap dérape

  • A
  • A
Rohff vs Booba : quand le clash des "millionnaires" du rap dérape
Les deux rappeurs, Rohff (à gauche) et Booba (à droite).@ MAXPPP
Partagez sur :

RÉCIT - Le conflit musical et verbal entre deux poids lourds de l'industrie du rap français a dégénéré dans le sang lundi. Comment en est-on arrivé là ? 

CLASH. Rohff d'un côté. Booba de l'autre. Deux mastodontes du rap français qui s'affrontent par morceaux interposés et invectives sur les réseaux sociaux depuis dix ans. "Jusqu'ici tout va bien. Mais l'important ce n'est pas la chute : c'est l'atterrissage", comme le martèle un personnage de  La Haine, un des films les plus "rap" du cinéma français.

Lundi, la bataille d'égo a bien failli virer au drame quand, en présence de Rohff, une dizaine d'individus ont saccagé une boutique Unküt, la marque de streetwear créée par Booba. Un vendeur de 19 ans est alors tabassé et laissé inanimé. Son pronostic vital reste un temps engagé. Le jeune homme est finalement sorti du coma mardi. Rohff qui s'est quant à lui présenté à la police spontanément, restait en garde à vue et a reconnu avoir donné la première gifle, avant de quitter les lieux. Comment en est-on arrivé là ? Autopsie d'un "clash".

C'est quoi un clash ? C'est une composante à part entière de la musique rap et de la culture hip-hop. Une joute verbale qui s'installe quand un premier rappeur attaque un second par une phrase aiguisée, une "punchline" dit-on dans le jargon, au détour d'une rime. L'affaire prend une tournure nettement plus mercantile quand il s'agit de gros bonnets de l'industrie musicale. L'objet du conflit ? Savoir qui est le meilleur et lequel vend le plus d'albums. Question d'honneur, le rappeur ciblé est obligé de répondre. Cet affrontement peut se décliner sur plusieurs années et est un bon moyen de doper les ventes de disques des deux protagonistes. Car à la fin, le public désigne le vainqueur et quand l'histoire se termine bien, les deux belligérants se réconcilient sur un projet commun.

Rohff vs Booba : un clash vieux de 10 ans. Au départ tout allait pour le mieux dans le monde merveilleux de Rohff et Booba. En 2001, les deux MC (synonyme de rappeur, abréviation de l'anglais master of ceremony, littéralement, le maître de cérémonie) rappent même sur un morceau commun (C'est nous la rue - Cru)  avec Rim-k, autre poids lourd du rap français et leader du groupe 113.



Un imbroglio de contrats va cependant empêcher la sortie officielle de cette collaboration. "Le morceau devait être sur l'album de Rohff. Le label de Booba à l'époque n'a pas voulu signer les contrats", raconte à Europe 1, Fif, co-fondateur du site Booska-P, spécialisé dans l'actualité rap français."Rohff a alors insinué que Booba était à l'origine de ce capotage alors que lui rejetait la faute sur son label. Pour Rohff, cela a toujours été Booba le fautif". Pour le spécialiste, c'est ce conflit qui serait à l'origine du "clash".

 Depuis 2003 et ce morceau avorté, les deux "patrons du rap de rue", comme les qualifie Fif, entretiennent une rancœur larvée. Mais jusqu'ici, quand les piques fusaient, elles n'étaient jamais nominatives. L'étincelle se produit presque dix ans plus tard, en août 2012, dans "Planète rap", l'émission phare de Skyrock, la radio "première sur le rap". C'est Rohff qui ouvre les hostilités : "moi je ne suis pas l'autre zoulette de Booba ", lâche-t-il au détour d'une interview avec l'animateur star de la station. "Dans la rue, un zoulou, c'est une marionnette. Rohff l'a mis au féminin pour ridiculiser Booba", décrypte Fif.

Le 6 septembre, Booba sort "wesh morray", le premier extrait de son nouvel album. Rohff prend pour lui une des punchlines du morceau, mentionnant l'émission de Skyrock : "faites des Planète Rap, sucez, faites ce que vous voulez, Kopp Di Caprio, Titanic je vais tous vous couler !". Booba, lui, réfute toute allusion à son rival.

La réponse de Rohff intervient cinq jours plus tard, en musique. Le rappeur reprend l'instrumental du morceau "wesh morray" et le retourne dans une diatribe destinée directement à Booba avec un titre finement intitulé "wesh zoulette".

La réponse de Booba et  la parenthèse La Fouine.  Booba reste quasi-silencieux jusqu'à la sortie de son album en novembre 2012. Si le rappeur évoque Rohff dans quelques interviews, ses attaques se concentrent sur un troisième larron, un autre rappeur dénommé La Fouine. Ce dernier se mêle à la bagarre et moque le silence de Booba face aux "Scud" de Rohff. Booba règle finalement ses comptes avec tout le monde en janvier 2013, dans le morceau "AC Milan".

 

Dans ce titre glacé à l'autotune, le rappeur de Boulogne-Billancourt évoque le casier judiciaire de La Fouine, dévoilé fin 2012 par des internautes qui ont piégé des policiers au téléphone, et dans lequel il est notamment fait état d'une agression sexuelle sur mineur. Booba compare notamment La Fouine au tueur et pédophile Emile Louis. Rohff n'est pas en reste : "R.O.H.2F" est ici appelé "R.O.H.2fesses". 

"C'était génial". La tension est alors à son comble, pour le plus grand plaisir des fans des deux artistes. "C'était génial : il se passait enfin quelque chose dans le rap. Les deux plus gros mastodontes du rap français s'affrontaient enfin officiellement", se souvient Fif. Une violente partie de ping-pong s'engage alors entre les différents bords, à grands coups de morceaux interposés. La Fouine répond à Booba, le groupe du frère de Rohff -également attaqué dans AC Milan- sort son morceaux à son tour.  Booba fait une réponse aux réponses.

>> FLASHBACK - Qui a tiré sur le rappeur La Fouine ?

Mais, le 4 février 2013, changement de ton : la voiture de La Fouine essuie deux coups de feu. Aucune victime n'est à déplorer et le tireur reste introuvable. Officiellement, aucun lien n'est fait avec ce conflit "musical". Toujours est-il que la gué-guerre se fait plus discrète. "Le clash" s'étend tout de même jusqu'à fin 2013 d'une façon nettement plus discrète par statuts et tweets interposés notamment, les réseaux sociaux devenant un nouveau terrain d'affrontement.

Nouvel album, nouveau clash : une victime. L'histoire connaît un récent regain de tension avec le retour des deux rivaux dans l'actualité musicale.

>> "Une vie" le dernier clip de Booba...



Mi-avril, Booba sort le clip de son nouveau single "une vie". Tourné au Costa Rica, au milieu de la végétation tropicale, façon Avatar, la vidéo est détournée par un internaute qui remplace la musique du rappeur par les commentaires d'une pub pour un célèbre gel douche.

>> ... et sa parodie "Une vie (Ushuaïa teaser)  :



Rohff s'empresse de relayer cette parodie via son compte Instagram. "Trop de nature tue la nature", "fleur de diarrhée", ajoute-t-il ,en félicitant l'auteur du détournement.

21.04-rohff.instagram

© Capture Instagram

Dimanche soir, Booba a finalement répondu en défiant Rohff. Le rappeur invite son rival à venir le trouver à "Paname", dans un message disant : "Il est où le gangster qui règle pas ses comptes sur le net ? Trouve-moi a Paname, sale pédale (sic)". On connait la suite.

21.04-booba.instagram

© Capture Instagram

Un fait divers comme point de non-retour ? "Cela n'amuse plus personne, les gens sont saoulés", estime aujourd'hui Fif du site Booska-P. "C'est une guerre entre deux millionnaires qui s'affrontent pendant que les autres artistes galèrent", décrypte-t-il, en rappelant que Booba comme Rohff "sont disque d'or ou de platine" à chaque album. "Les deux pourraient faire de grandes choses ensemble pour la musique et pour le rap français s'ils s'associaient", ajoute-t-il. "C'est dommage d'en arriver là. Le vendeur n'a rien à voir dans cette histoire et ce n'est pas ça l'image du rap".

La rixe de lundi peut-elle être l'étincelle qui déclenche une escalade de violence ? Pour Fif, les deux "mastodontes" ont plutôt intérêt à appeler au calme : "c'est un gros business avec beaucoup d'argent en jeu, ce n'est pas une histoire de rappeurs qui n'ont rien à perdre". Rohff est d'ailleurs actuellement en pleine tournée des Zénith et doit se produire vendredi à Lyon. Une série de concerts qui pourrait être compromise par cette affaire : mardi, le MC restait en garde à vue.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

LES FAITS - Rohff reconnaît avoir donné une gifle au vendeur Unküt

LA SUITE - Booba présente des excuses

INFO E1 - Le rappeur Rohff en garde à vue a la PJ parisienne