Rodez : le responsable de la police municipale mortellement poignardé

  • A
  • A
Rodez : le responsable de la police municipale mortellement poignardé
Selon les informations d'Europe 1, les faits se sont déroulés vers 10h30 devant la mairie. @ Capture d'écran Google Map
Partagez sur :

L'agresseur, âgé de 39 ans, a expliqué avoir voulu se venger de la police municipale, qui lui a confisqué son chien. Il a été interpellé et placé en garde à vue. 

Le responsable de la police municipale de Rodez est décédé jeudi matin après avoir été blessé de plusieurs coups de couteau dans le centre ville, a-t-on appris auprès du maire de la ville. Pascal Filoe, "père de trois enfants", était directeur général adjoint de la ville de Rodez en charge notamment de la police municipale, a précisé à l'AFP le maire de Rodez, Christian Teyssèdre.

Une vengeance pour un chien confisqué. Selon les informations d'Europe 1, les faits se sont déroulés vers 10h30 devant la mairie. L'agresseur, âgé de 39 ans, a expliqué avoir voulu se venger de la police municipale, qui lui a confisqué son chien. Déjà connu des services de police, il avait en effet été verbalisé il y a quelques jours pour possession d'un animal classé comme dangereux. Il avait aussi dégradé la porte de l'Hôtel de ville le 11 avril dernier.

Un appel à témoin est lancé. Le suspect, qui s'est blessé à la main, a été interpellé peu après les faits à proximité de l'hôtel de ville et est actuellement en garde à vue. La préfecture de l'Aveyron a annoncé dans un communiqué de presse, "qu'une cellule d'urgence médico-psychologique a été activée depuis 14h à l'Hôtel de ville", soulignant qu'un appel à témoin a été lancé.

Pour Collomb, une attaque "ignoble". Le ministre de l'Intérieur a évoqué via son compte Twitter "la douleur" qu'"il partage avec les habitants de Rodez". 



Pour Gérard Collomb, cette attaque est "ignoble". "Mes premières pensées vont à sa famille & ses proches. Soutien à ses collègues éprouvés & aux policiers nationaux qui ont immédiatement interpellé l'individu", ajoute le ministre.