Rixe à Clermont-Ferrand : trois membres des "Lopez du 63" écroués

  • A
  • A
Rixe à Clermont-Ferrand : trois membres des "Lopez du 63" écroués
@ AFP
Partagez sur :

Trois personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire vendredi, après les violences commises le week-end dernier lors d'une fête foraine à Clermont-Ferrand. 

Ils se sont fait connaître dans leurs vidéos de "clashs entre gitans" et ont, pour certains, aujourd'hui, des démêlés avec la justice. Trois membres des "Lopez du 63", connus pour leurs insultes proférées par vidéos interposées entre trois bandes d'une famille de gitans, ont été mis en examen et placés en détention provisoire vendredi. Ils sont impliqués dans les violences commises le week-end dernier lors d'une fête foraine à Clermont-Ferrand. Un quatrième homme, qui était également en garde à vue, a été remis en liberté.

Des coups de feu sur les vitrines de commerces. Au total, sept personnes avaient été interpellées lors de ce vaste coup de filet qui avait mobilisé une trentaine de membres des forces de l'ordre dans un camp de gens du voyage à Lempdes, dans le Puy-de-Dôme.

Les mis en cause sont soupçonnés d'avoir joué un rôle actif dans les coups de feu tirés dimanche soir, peu avant minuit, sur les vitrines d'une dizaine de commerces avenue Charras, dans le quartier de la gare à Clermont-Ferrand.

Des tirs liés à la rixe de dimanche. Ils ont été mis en examen pour "dégradation de biens par moyens dangereux en bande organisée", a commenté le procureur de la République Pierre Sennès. Selon le parquet, ces tirs seraient liés à la rixe de dimanche après-midi entre deux bandes rivales, au cours de laquelle entre 100 et 150 jeunes avaient fait irruption aux abords de la fête foraine de Luna Park, le visage dissimulé, et armés de fusil de chasse pour certains.

Plusieurs échanges de tirs entre les jeunes et les forains, également armés, avaient été entendus. Sept personnes avaient été légèrement blessées au cours de ces affrontements.