Quick : un étudiant découvre une tête de poulet dans ses "Chicken wings"

  • A
  • A
Quick : un étudiant découvre une tête de poulet dans ses "Chicken wings"
@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Un étudiant de Montpellier a trouvé une tête de poulet frite dans ses "Chiken wings". L'enseigne Quick assure que c'est un événement isolé. 

Autant dire qu'il a vite perdu l'appétit. Un étudiant de Montpellier a commandé des "Chicken wings" (des ailes de poulets grillés) le 18 avril au Quick de Saint-Jean-de-Védas, dans l'Hérault, dans lesquels il a trouvé une tête de poulet frite. "J'en mange un, j'en prends un deuxième, que je trouve un peu gros", raconte Mounir à Metronews dimanche. "Je me suis rendu compte que ce que je tenais n'étais pas un os, mais un bec !" L'étudiant a filmé sa mésaventure. La vidéo, publiée sur YouTube, a déjà été vue plus de 137.000 fois.

Des menus gratuits. Mounir rapporte l'incident au personnel du restaurant, qui bien embarrassé lui propose café, milk-shake, et même un nouveau sachet de "Chicken wings". Le restaurant va même jusqu'à proposer des menus gratuits. Sauf que Mounir en a perdu l’appétit et déclare ne plus vouloir retourner manger à Quick. L'étudiant a également rapporté l'incident à la direction nationale de la chaîne, qui s'est empressée de présenter des excuses publiques. 

Un événement isolé. "L'équipe du Quick de Saint-Jean-de-Vedas et le fournisseur de Chicken wings sont sincèrement désolés de la mésaventure connue par un client du restaurant (...) et du choc qu'a produit la découverte d'une tête de poulet frit dans un sachet de Chicken wings", s'est excusé la chaîne de fast-food sur Facebook. "Nous avons d'ores et déjà identifié le lot dont provenait cette pièce et aucune autre anomalie n'a pu être détectée lorsque nous l'avons examiné. Il s'agit donc bien d'un phénomène isolé", a assuré l'enseigne.