Attentats de Paris : quel a été le rôle d'Abdelhamid Abaaoud ?

  • A
  • A
Partagez sur :

ATTENTATS DE PARIS - Tué dans l'assaut en cours mercredi matin à Saint-Denis, Abdelhamid Abaaoud pourrait bien avoir été le chef opérationnel des attentats de vendredi dernier à Paris. 

Depuis les attentats qui ont fait 129 morts vendredi dernier à Paris, Abdelhamid Abaaoud était dans le viseur de tous les services de police du pays. Sa mort dans l'assaut mené par les hommes du Raid à Saint-Denis mercredi a été confirmée jeudi par le procureur de la République. Quel aurait été son rôle dans la série d'attentats ?

Originaire de Molenbeek. Il était né en 1987 dans la commune bruxelloise de Molenbeek, devenu tristement célèbre car sept personnes en lien avec les attaques de Paris y ont été arrêtées. Il se faisait appeler Abou Omar Soussi, du nom de la région du sud-ouest du Maroc dont sa famille est originaire, ou Abou Omar al-Baljiki (Abou Omar "le Belge").

Des connexions avec Salah Abdeslam. Le suspect-clé dans ces attaques, Salah Abdeslam, qui a de fortes attaches lui aussi à Molenbeek et qui est activement recherché, ainsi que son frère Brahim, qui s'est fait exploser dans l'Est parisien, connaissaient Abdelhamid Abaaoud. Ce dernier a en effet rencontré Salah Abdeslam en prison en 2010. 

Il est monté en grade à sa barbarie. En 2014, il part vers la Syrie et emmène dans ses bagages sont petit frère de 13 ans. Il se fait connaître en publiant une vidéo en mars 2014. Dans une vidéo de propagande diffusée en mars, il apparaît au volant d’un pick-up qui tire des cadavres mutilés vers une fosse commune. Grâce à ces actes barbares, il a pu monter en grade dans les rangs de l'Etat islamique.

Capable de monter des commandos. Le nom d'Abdelhamid Abaaoud était extrêmement connu des services antiterroristes européens. Et pour cause, il aurait eu des liens avec Ayoub El-Kazzani, l'auteur présumé de l'attaque avortée du Thalys, en août dernier. Il avait aussi été identifié en janvier dernier comme étant le cerveau de la cellule terroriste de Verviers, au sud est de la Belgique, qui prévoyait des attentats projetant de tuer des policiers. Une cellule démantelée dans une opération spectaculaire, où deux djihadistes avaient trouvé la mort. On voit qu'il est donc capable d'organiser des commandos.

Chef opérationnel des attentats de Paris ? Si les enquêteurs soupçonnent Abdelhamid Abaaoud d'avoir été le chef des attaques à Paris, il faut entendre par-là le chef opérationnel : c'est-à-dire quelqu'un qui connaît le terrain, donc qui organise et coordonne les attaques, sans toutefois avoir donné l'impulsion de départ. Cet ordre aurait pu venir de plus haut, de la hiérarchie de l'Etat islamique en Irak ou en Syrie, selon les informations recueillies par Europe 1.