Rennes : placé en garde à vue, il se pend à l'hôtel de police

  • A
  • A
Rennes : placé en garde à vue, il se pend à l'hôtel de police
@ PHOTOPQR/LE PROGRES
Partagez sur :

Un homme, qui avait été placé en garde à vue pour des violences aggravées sur sa compagne, s'est pendu dimanche matin. Une enquête est ouverte.

Il était placé en garde à vue pour des violences aggravées sur sa compagne. Un homme s'est pendu, dimanche matin, dans une cellule à l'hôtel de police de Rennes, a-t-on appris de source policière.

Il se pend avec sa couverture de survie. Cet homme de 26 ans était en garde à vue depuis quelques heures lorsqu'il est parvenu à se pendre dans sa cellule. Pour arriver à ses fins, il a utilisé de sa couverture de survie, précise un communiqué de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) d'Ille-et-Vilaine. Malgré les premiers secours prodigués par les policiers puis les pompiers et le Samu, il n'a pu être ranimé.

Examiné par plusieurs spécialistes. Peu après son interpellation, il avait été examiné par un médecin légiste qui avait jugé son état compatible avec une garde à vue. L'homme avait également vu un avocat commis d'office qui n'avait déposé aucune observation, précise la police.

Un suivi régulier. Au cours de son incarcération "l'intéressé s'énervait et s'en prenait à sa personne. Il dégradait également sa cellule", indique le communiqué qui souligne qu'il est parvenu à se suicider "malgré la surveillance régulière dont il faisait l'objet".

Une enquête ouverte. Le parquet de Rennes a ouvert une enquête judiciaire qui a été confiée à la police judiciaire et à l'inspection générale de la police nationale (IGPN), précise le communiqué.