Incendie spectaculaire à la Maison de la radio : une enquête interne

  • A
  • A
Incendie spectaculaire à la Maison de la radio : une enquête interne
@ Twitter @France Bleu
Partagez sur :

Le feu s'est déclenché dans une partie du bâtiment en travaux. François Hollande s'est dit très "attentif et très mobilisé".

Un violent incendie a ravagé les étages supérieurs de la Maison de la radio, dans le 16ème arrondissement de Paris, vendredi en fin de matinée. Le feu s'est déclenché, au huitième étage, dans une partie du bâtiment en travaux, qui était en cours de démolition. Le feu était éteint à 14h30, selon les pompiers, précisant qu'aucune victime n'était à déplorer. "Une enquête est en cours", a déclaré vendredi soir sur France Inter le président de Radio France Mathieu Gallet, qui a également diligenté une enquête interne. François Hollande s'est dit très "attentif et très mobilisé" face à cet événement.



L'alarme n'a pas fonctionné. La chaleur a fait exploser plusieurs fenêtres. 80 pompiers et 16 engins ont été dépêchés sur place et un périmètre de sécurité a été mis en place, selon les informations d'Europe 1. Des hélicoptères ont également survolé la zone. Selon les pompiers sur place, l'incendie a été maitrisé vers 14 heure et éteint à 14h30. "L'incendie est maîtrisé, le feu est éteint, il ne s'est pas propagé à l'ensemble du 8e étage (..) Il n'y a aucune victime à déplorer", a affirmé à la presse le commandant Gabriel Plus de la Brigade de sapeurs-pompiers de Paris (BSPP).

Selon les premiers éléments de l'enquête, les alarmes incendie n'ont pas fonctionné. Par ailleurs, l'incendie se serait propagé très rapidement car il n'y avait pas de "porte coupe incendie", en raison des travaux.Selon la BSPP, il n'y avait "personne à l'étage" qui était en travaux dans le cadre d'un vaste chantier de rénovation en cours depuis 2009. En l'absence de toute personne, les pompiers jugent "normal" qu'il n'y ait pas eu d'alarme incendie déclenchée.

Cafouillage autour de l'évacuation des salariés. Les personnels ont évacué les lieux peu avant 13 heures, avant de regagner les locaux, 30 minutes plus tard, puis d'être une nouvelle fois évacués, vers 13h40. Les antennes de la Maison de la radio ont été suspendues peu avant 13 heures, à l'exception de France Bleu, qui a continué à émettre et qui propose une édition spéciale. L'antenne a finalement repris peu après 13h30, avant d'être une nouvelle fois coupée, vers 13h40, sur demande des pompiers. Les fumées étaient en en effet irrespirables.

"Il faut d'abord protéger". Laurent Guimier, le patron de France Info, s'est exprimé sur cet incendie, justifiant l'évacuation du personnel de la Maison de la radio. "Il faut informer, mais il faut d'abord protéger les salariés de cette maison, c'est ce que je fais, en prononçant l'évacuation de France Info. J'espère que nous allons pouvoir reprendre nos programmes le plus rapidement possible, mais surtout l'important c'est que tout le monde soit e sécurité très vite", a-t-il réagit avant de diffuser un programme musical pour une durée indéterminée.

Écoutez Laurent Guimier, le patron de France Info :



Incendie à la Maison de la radio : les...par Europe1fr

"Tout va bien". Sur Twitter, plusieurs journalistes racontent l'avancé de l'incendie et les mesures de sécurité prises par les pompiers et les policiers. "La fumée est moins épaisse et il n'y a plus de flammes 15 minutes après le début de l'incendie maison de la radio", informe un journaliste de France Bleu, dont l'antenne est la seule à avoir été maintenue. "Tout va bien La Maison de la radio a été évacuée", indique un journaliste de Radio France.

"On pense à tous les amis". Des patrons d'autres médias, comme Bruno Patino, ancien patron de France Culture et actuellement directeur des programmes France TV, ont manifesté leur soutien aux salariés de la Maison de la radio. "On pense a tous les amis", a-t-il commenté dans un tweet.



Hollande très "attentif". François Hollande s'est dit très "attentif et très mobilisé" face à cet événement. "Les dommages paraissent considérables (...) C'est un traumatisme extrêmement grand par rapport à cet édifice qui est symbolique" situé "en plein Paris". "Je suis très attentif, très mobilisé par rapport à ce qui se passe", a déclaré le président de la République devant la presse à l'Elysée.Manuel Valls a, quant à lui, exprimé sur Twitter "sa solidarité avec toutes les équipes".



Reprise des programmes d'Inter et d'Info. Après une suspension de ses programmes vers 13 heures, France Inter avait repris ses programmes habituels en début d'après-midi.



De même la radio d'information France Info a repris l'antenne vendredi après-midi, mais depuis les locaux de France Bleu 107.1 situés à proximité de la Maison de Radio. En revanche France Culture, France Musique et Fip étaient toujours interrompus.