Panique chez les gendarmes, des cheveux dépassaient du coffre d'une voiture

  • A
  • A
Panique chez les gendarmes, des cheveux dépassaient du coffre d'une voiture
Après plusieurs kilomètres de filature, les policiers ont arrêté le véhicule.@ AFP
Partagez sur :

Plusieurs unités de brigades ont été mobilisées pour intercepter le véhicule suspect. 

Les policiers et les gendarmes de la Haute-Loire ont mis en place un dispositif spécial pour intercepter une voiture dimanche soir entre la Loire et la Haute-Loire, rapporte Le Progrès.

Filature. La voiture en question avait été signalée par la police par un automobiliste. La raison ? Des cheveux dépassaient du coffre de la voiture. Le témoin, effrayé de cette découverte, avait d'abord suivi la voiture avant qu'une patrouille de police ne s'engage à la poursuite du véhicule suspect.

Une perruque. Après plusieurs kilomètres de filature, les policiers ont arrêté le véhicule et demandé au chauffeur d'ouvrir son coffre. Des cheveux s'y trouvaient bien. Mais il s'agissait en fait de ceux d'une perruque visiblement bien réussie. Un chargement qui s'explique par la profession de l'automobiliste arrêté, qui est organisateur de spectacles.