Nabilla en détention : le point sur l'affaire

  • A
  • A
Nabilla en détention : le point sur l'affaire
@ MAXPPP
Partagez sur :

Mise en examen et écrouée, la vedette reste soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon dans la nuit de jeudi à vendredi.

En quatre jours, Nabilla Bennatia est passée des plateaux de télévision à la cellule d'une prison. Depuis son interpellation vendredi dernier, la célébrité du petit écran est soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon, Thomas Vergara, de plusieurs coups de couteaux au thorax. Que sait-on désormais de cette affaire ? Europe 1 fait le point.

Que s'est-il passé depuis vendredi ? Après une brève hospitalisation due à un malaise, Nabilla a été placée en garde à vue vendredi après-midi afin d'être entendue par les enquêteurs de la police Judiciaire des Hauts-de-Seine. Cette mesure a duré 36 heures. A l'issue de ces auditions, la jeune femme a été présentée à un juge d'instruction qui l'a mise en examen pour "tentative d'homicide volontaire". Pour ces faits, Nabilla risque jusqu'à 30 ans de réclusion.

>> LIRE AUSSI - Nabilla risque jusqu'à 30 ans de détention

La jeune femme est également poursuivie pour "violences volontaires aggravées" concernant un précédent incident survenu en août dernier au sein du couple. Dans la foulée, un juge des libertés et de la détention a décidé de placer la vedette en détention provisoire.

Qu'a-t-elle expliqué aux enquêteurs ? Nabilla a d'abord assuré que le couple avait été agressé en rentrant à son hôtel. Mais la jeune femme a très vite modifié sa version : selon ses déclarations, son compagnon se serait involontairement blessé après avoir consommé de la cocaïne. "N'importe quoi", affirmait samedi Thomas Vergara, dont l'état de santé s'est suffisamment "amélioré" pour être entendu par les enquêteurs.

La jeune femme se pose désormais en victime. "Elle ne dit pas qu'elle était en état de légitime défense le soir des faits, mais assure avoir très peur de son compagnon qui l'aurait frappée à plusieurs reprises dans le passé après avoir consommé des stupéfiants", a relevé le parquet.

>> LIRE AUSSI - Nabilla : une garde à vue et plusieurs versions

"Aucun certificat médical, aucune main courante ne prouvent ses allégations. Elle n'a par ailleurs jamais déposé plainte contre lui pour des faits de violence", a-t-on ajouté. Une confrontation doit être organisée.

Les analyses n'ont révélé aucune trace d'alcool ni de drogue chez la starlette, a expliqué le parquet. "Elle ne prend pas de cocaïne", a d'ailleurs assuré son avocat. En revanche, de la drogue a bien été décelée dans l'organisme de son petit ami.

07.11 Nabilla et son compagnon Thomas Vergara. 1280

© Max PPP

Pourquoi est-elle placée en détention ? La décision de placer la starlette en détention a été motivée par la volonté d'empêcher toute concertation entre la jeune femme et son compagnon. C'est ce qu'a expliqué lundi le parquet de Nanterre, en précisant que cette mesure avait également pour but d'éviter une éventuelle destruction de preuves. Nabilla et son ami Thomas Vergara "se sont concertés et ont travesti à plusieurs reprises la réalité". Elle a été écrouée "pour éviter que cela ne se reproduise", explique le parquet.

>> LIRE AUSSI - Nabilla en prison pour éviter une concertation avec son compagnon

Quelles sont les conditions de sa détention ? Nabilla a rejoint dimanche la maison d'arrêt pour femmes de Versailles. La starlette a été placée à l'isolement, et n'a donc aucun contact avec les autres détenues. Cette mesure préventive s'explique d'abord par sa fragilité psychologique depuis son arrestation, ensuite par sa célébrité, faisant d'elle une cible de choix pour les détenues mal intentionnées. C'est ce que l'on appelle "l'isolement médiatique", une mesure qui a pour but de protéger la jeune femme.

Et maintenant ? Nabilla Benattia a cinq jours pour faire appel de son incarcération devant la chambre de l'instruction. Elle pourrait rester en prison le temps que la justice procède à certaines investigations, notamment sur un couteau retrouvé près du lieu des faits et qui porte les empreintes d'ADN de Thomas Vergara.