Mission de réflexion confiée à Penelope Fillon : "Totalement extravagant", selon l'ex-directeur de la "Revue des Deux Mondes"

  • A
  • A
Mission de réflexion confiée à Penelope Fillon : "Totalement extravagant", selon l'ex-directeur de la "Revue des Deux Mondes"
L'ex-directeur de la "Revue des Deux Mondes", Michel Crépu, a déclaré jeudi sur RTL n'avoir jamais eu connaissance d'une mission de "réflexion stratégique" confiée à Penelope Fillon en 2012-2013.@ AFP
Partagez sur :

L'ex-directeur de la "Revue des Deux Mondes" a indiqué jeudi n'avoir jamais eu connaissance de mission de "réflexion stratégique", confiée à Penelope Fillon en 2012-2013.

L'ex-directeur de la Revue des Deux Mondes, Michel Crépu, a déclaré jeudi n'avoir jamais eu connaissance d'une mission de "réflexion stratégique" confiée à Penelope Fillon en 2012-2013, hypothèse selon lui "totalement extravagante" et "pas plausible".

Suite à des révélations du Canard Enchaîné, le parquet financier a ouvert une enquête sur la réalité de plusieurs emplois de Penelope Fillon, dont un emploi rémunéré à la Revue des Deux Mondes entre mai 2012 et décembre 2013, lorsque Michel Crépu dirigeait la Revue.

"Cabinet fantôme". Le propriétaire de la Revue, Marc Ladreit de Lacharrière, ami de François Fillon, a affirmé dans Le Monde daté de vendredi qu'il avait confié à l'épouse de François Fillon une "réflexion stratégique informelle" sur la Revue. "Ce qui me semble totalement extravagant est la possibilité qu'il y ait eu une sorte de cabinet fantôme" à la Revue, a répondu Michel Crépu sur RTL. "Je n'arrive pas à le concevoir dans sa réalité propre", a-t-il ajouté.

Il a précisé qu'il serait auditionné vendredi sur cette affaire par les enquêteurs du parquet financier. "Cette réflexion stratégique a peut-être eu lieu, je n'ai aucune preuve qu'elle n'ait pas eu lieu. Mais la logique aurait voulu que je sois prévenu. Car la Revue des Deux Mondes, c'est deux personnes et demie", a poursuivi son ancien directeur.

"J'ai reçu deux notes, signées d'un pseudo". Interrogé sur la plausibilité d'une telle mission confiée à l'épouse de François Fillon, il a répondu catégoriquement "non, la réponse est non". "Marc Ladreit de Lacharrière m'avait téléphoné (...) et demandé si je voulais bien prendre des notes de Penelope Fillon, qui avait un peu de temps et s'ennuyait un peu. J'ai dit à Marc oui, pourquoi pas. J'ai reçu deux notes, signées d'un pseudo. Je ne peux même pas dire qu'elle est l'auteur de ces notes", a-t-il poursuivi.

Un salaire de 5.000 euros par mois ? Le salaire de l'épouse de François Fillon à la Revue des Deux Mondes a été, selon Le Canard, de 5.000 euros par mois. Michel Crépu précise qu'il était rémunéré pour son poste de directeur 6.500 euros par mois. Depuis 2014, Michel Crépu est parti diriger la Nouvelle Revue Française (NRF) chez Gallimard, et assure être parti en "très bons termes" avec Marc Ladreit de Lacharrière