Ecole saccagée par des enfants à Melun : la mairie porte plainte

  • A
  • A
Ecole saccagée par des enfants à Melun : la mairie porte plainte
Les enfants, résidant dans le quartier considéré sensible des Mézereaux et aux alentours. @ Europe 1
Partagez sur :

22 enfants âgés de 5 à 13 ans se sont introduits dans une école maternelle de Melun samedi et ont saccagé plusieurs salles de classe. 

Les suspects ont entre 5 à 13 ans. Étagères renversées, vitre brisée, peinture sur les murs : 22 enfants se sont introduits dans une école maternelle de Melun samedi et ont saccagé plusieurs salles de classe. La mairie de Melun a déposé plainte lundi après-midi. 

Melun école saccagée 1280x640

Europe 1


"Ils ont renversé tout ce qu'il y avait". Les enfants, résidant dans le quartier considéré sensible des Mézereaux et aux alentours, "ont renversé tout ce qu'il y avait sur les étagères, ont brisé une vitre et étalé de la peinture sur les murs", a déclaré une source policière, confirmant une information du Parisien. Les salles de classe ont été ainsi mises à sac, notamment celles consacrées aux activités d'éveil et de motricité. Les chaises ont été retournées et les jouets éparpillés.

Ce sont des voisins alertés par le bruit qui ont appelé les forces de l'ordre. Les vandales en culottes courtes ont ensuite été interpellés par la police, alors qu'ils "sortaient de l'établissement" ou "étaient encore à l'intérieur", a précisé cette même source. 

Melun école saccagée 1280x640

Europe 1


Les enfants entendus cette semaine. Les enfants ont ensuite été rendus à leurs responsables légaux. Certains ont été entendus lundi en audition libre - comme ils sont mineurs, ils ne peuvent être placés en garde à vue. D'autres auditions sont prévus cette semaine. Les parents devront eux-aussi s'expliquer. Et la mairie de Melun s'est engagée à ce que ces derniers payent la facture. Le coût des dégâts n'a pas encore été chiffré.

"Ça m'inquiète, où l'on va ?" Au delà du coût que cela pourrait représenter, c'est l'âge et l'ampleur des dégâts qui choquent les parents. "A 13 ans, qu'ils aillent casser des vitres, ce n'est pas normal. Ça me fait mal. Ça me choque. Ça m'inquiète. Où l'on va ?", questionne Jacqueline au micro d'Europe 1.

Les parents d'élèves s'inquiètent également de savoir si les locaux pourront être remis à neuf pour la rentrée. "J'espère que ce sera réparé pour la rentrée, parce que l'on est au mois d'août, dans quatre semaines c'est la rentrée. Ma deuxième fille entre en petite section, ça m'inquiète énormément. Quel sera le temps des travaux ? Quelle est l'ampleur des dégâts ? Est-ce que l'école sera prête pour la venue des enfants ?", s'interroge Nicole.

La mairie promet que tout sera en ordre à la rentrée. Sur ce point, la mairie martèle que tout sera fait pour qu’il ne reste aucune trace du saccage à la rentrée. Mais une inconnue demeure : est-ce que les sols sont nettoyables ou bien va-t-il falloir les changer complètement à cause de la colle qui y a été répandue ?